Chroniques, Lecture

[CHRONIQUE #148] Nevernight, une lecture déroutante mais enivrante !

– Nevernight, tome 1 : N’oublie Jamais –

« Ne jamais reculer. Ne jamais avoir peur. Et ne jamais, jamais oublier. »

the-nevernight-chronicle-tome-1-nevernight-1403324Auteur : Jay Kristoff

Éditeur : De Saxus

Genre : Fantasy

Date de Parution : 29 octobre 2020

Prix : 19,90€ (broché), 12,99€ (numérique)

Nombre de pages : ‎ 768 pages

Résumé :  Dans un pays où trois soleils ne se couchent presque jamais, une tueuse débutante rejoint une école d’assassins, cherchant à se venger des forces qui ont détruit sa famille.

Fille d’un traître dont la rébellion a échoué, Mia Corvere parvient de justesse à échapper à l’anéantissement des siens. Livrée à elle-même et sans amis, elle erre dans une ville construite sur les ossements d’un dieu mort, recherchée par le Sénat et les anciens camarades de son père.
Elle possède un don pour parler avec les ténèbres et celui-ci va la mener tout droit vers un tueur à la retraite et un futur qu’elle n’a jamais imaginé.
À 16 ans, elle va devenir l’une des apprentis du groupe d’assassins le plus dangereux de toute la République : L’Église rouge. La trahison et des épreuves l’attendent dans les murs de cet établissement où l’échec est puni par la mort. Mais si elle survit à cette initiation, Elle fera partie des élus de Notre-Dame du Saint-Meurtre, et elle se rapprochera un peu plus de la seule chose qu’elle désire : la vengeance.


– Mon Avis –

bc372e80b4f3a9b572d1b6042b8df3b9Pourquoi j’ai voulu me lancer dans la lecture de ce livre : Parce que le tome 2 est sorti au début de l’été et je voulais enfin découvrir cette saga dont beaucoup parlé 😉 Mais j’avoue que jusque là, c’est la taille de cette brique qui m’avait un peu freiné ^^ »

L’Objet Livre : Je n’ai malheureusement que la version broché mais je la trouve déjà très bien pour une maison d’édition qui a vu le jour assez récemment par rapport aux autres. Jamais déçue des De Saxus x)

Mon avis : « Les gens se chient souvent dessus lorsqu’ils trépassent. » Cette phrase est la première du roman. Elle m’a laissé plus que perplexe lorsque j’ai commencé la lecture de ce livre. Tout ce qu’on peut dire c’est qu’elle donne le ton sur l’atmosphère de cette histoire que je qualifierai de très sombre voir glauque ^^ »

483b222af0ca853da349af3e20de42a9On va suivre le récit d’un mystérieux narrateur nous racontant l’histoire de Mia, une jeune fille orpheline suite à la pendaison pour trahison de son père et la mort de sa mère enfermée dans un sombre cachot jusqu’à ce que folie s’en suive. Mia n’a qu’une idée en tête : se venger. Elle va tout faire pour y arriver en intégrant l’Église Rouge et ainsi espérer devenir une assassin hors pair.

Il m’aura fallu finalement un peu plus d’un mois pour finir ma lecture de ce roman. J’ai mis un peu de temps à rentrer dans l’histoire au vu de l’univers complexe de ce monde. Il y a beaucoup de choses à assimiler mais une fois cette difficulté passée, on se plonge dans la vie de Mia et on se prend vraiment d’affection pour cette jeune fille qui ne veut jamais reculer, avoir peur et surtout ne jamais oublier ce qu’on lui a fait. Ce livre est pleins de rebondissements, de surprises et de trahisons. J’ai compris en même temps que Mia ce qui allait se passer ensuite, ses pensées sombres pleines de vengeance, c’est très bien décrit. Mais je ne mettrai pas ce livre dans toutes les mains parce qu’il est quand même très sanglant et violent.

Quant à la suite, je la lirai avec plaisir au vu de la fin de ce premier tome. On sent que Mia va enfin avoir des réponses sur sa vraie nature et beaucoup de mystères restent non élucidés x)

06008f46c76d65de0f35314cdf97ecd3

NOTE : 4 / 5

Un premier tome un peu déroutant mais enivrant !


– Citations –

241657122_177260397812576_8313754239833017136_n« Plus brillante est la lumière, et plus intense est l’ombre. »

« L’amour a renversé des rois, Mia, il a mis fin à des empires. Il a même brisé notre pauvre ciel incandescent. »

« Ne laisse jamais ton visage dévoiler un secret que tes lèvres devraient taire. »

« Seules deux catégories de personnes existent en ce bas monde – ou dans n’importe quel autre : ceux qui fuient et ceux qui se battent. »

Publicité

1 réflexion au sujet de “[CHRONIQUE #148] Nevernight, une lecture déroutante mais enivrante !”

  1. J’ai un véritable coup de cœur pour cette saga et cet auteur qui ont été une de mes dernières révélations !
    La richesse de l’univers ainsi que l’intrépidité et la non-convenance de l’héroïne auront eu raison de moi.
    J’espère que la suite te plaira tout autant voir plus 😉

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s