Chroniques, Lecture

[CHRONIQUE #9] Une Braise Sous La Cendre, un livre angoissant

 – Une Braise Sous La Cendre –

 

une-braise-sous-la-cendre-tome-1-640961Auteur : Sabaa Tahir

Editeur : Pocket Jeunesse

Genre : Dystopie

Date de Parution : 15 octobre 2015

Prix : 18.90€ (broché), 13.99€ (numérique)

Nombre de Pages : 528 pages

Résumé :

Laia est une esclave.

Elias est un soldat.

Aucun d’entre eux n’est libre.

Sous l’Empire Martial, la défiance est synonyme de mort. Ceux qui ne dédient pas leur sang et leur corps à l’Empereur risquent l’exécution des personnes qu’ils aiment et la destruction de tout ce qui leur est cher.

C’est dans ce monde brutal, inspiré de la Rome ancienne, que Laia vit avec ses grands-parents et son frère aîné. Sa famille survit comme elle peut dans les allées sombres et pauvres de l’Empire. Ils ne défient pas l’Empire. Ils ont vu ce qui arrive à ceux qui osent le faire.

Mais quand le frère de Laia est arrêté pour trahison, Laia doit prendre une décision. En échange d’aider les rebelles qui ont promis de secourir son frère, elle doit risquer sa propre vie pour jouer les espionne à l’intérieur même de la plus grande académie militaire de l’Empire.

Là-bas, Laia rencontre Elias, le soldat le plus doué de l’école – et secrètement, le plus réticent. Elias ne veut qu’une chose : se libérer de la tyrannie qu’il se doit d’appliquer de par sa formation. Lui et Laia réalisent rapidement que leurs destinées sont étroitement liées, et que leurs choix pourraient bien changer le sort même de l’Empire.


 – Mon Avis –

Pourquoi j’ai voulu me lancer dans la lecture de ce livre : J’ai commencé ce livre tard pour faire passer un peu l’effervescence qu’il y avait autour. Mais finalement, n’y tenant plus, je l’ai commencé à cause d’Audrey du compte Instagram @lunabookaddict et je l’ai lu avec ma petite Moufff du compte @lesgribouillis et on a un avis un peu différent sur notre lecture.

L’Objet Livre : La couverture est sympa mais sans plus.

L’histoire et les personnages : Je me suis beaucoup attachée aux personnages de Laia, Elias et Hélène pourtant ils sont vraiment différents. Laia a une évolution croissante dans le récit, elle devient de plus en plus forte. En même temps, vu ce qu’elle doit traverser, elle n’a pas vraiment le choix. Elle va se retrouver au service de la Commandante de Blackcliff, une école militaire très très dur où les élèves sont élus dès leur plus jeune âge. Ils vont traverser énormément d’épreuves où seuls les plus forts subsistent. La Commandante est leur chef et ne tolère aucun écart sous peine de coup de fouets. Ce qui fait que ces élèves deviennent des hommes (et une femme) assoiffés de sang. On y découvre Hélène et Elias. Ils sont meilleurs amis mais totalement opposés. Elias a toujours voulu combattre l’Empire, il n’adhère pas à leurs idées tandis qu’Hélène respecte les lois et principes à la lettre. Ce qui va créer des situations très particulières…

La plume de l’auteur : Le rythme est saccadé. Parfois c’est un peu long et des fois, les choses se précipitent. Il y a beaucoup de suspense. L’auteure joue avec nos nerfs comme avec ceux de ses personnages.

Fin : Je veux tellement savoir la suite et découvrir la suite des aventures de tout ces personnages parce que les choses vont encore pas mal évoluer.

Ce que j’ai ressenti durant ma lecture : Mon premier ressenti face à cette lecture a été que j’ai trouvé ça super violent o_o Mais, comme me la très justement fait remarqué Moufff (c’est pour ça que j’adore les lectures communes 😉 ), c’est que la violence est toujours suggéré dans cette histoire. Enfin, le pire est suggéré mais n’arrive jamais réellement. La Commandant me fait quand même super flippé <.< Mais moi, ce que j’ai vraiment adoré c’est le suspense qu’il y a quand on est rentré dans l’histoire. Comme toute dystopie, il faut attendre 100-150 pages pour être dans le livre, le temps que l’auteur mette en place l’univers du récit. Mais vraiment, j’ai beaucoup aimé même si ce n’est pas un coup de coeur. J’espère que la suite sera encore mieux !

NOTE : 4 / 5


 – Citations –

« La vie n’est pas toujours ce que l’on pense qu’elle sera, dit Cain. Tu es une braise sous la cendre, Elias Veturius. Tu vas provoquer une étincelle et brûler, ravager et détruire. Tu ne peux pas l’empêcher. »

« La peur peut être bonne, Laia. Elle peut te maintenir en vie. Mais ne la laisse pas te contrôler. Ne la laisse pas semer le doute en toi. Lorsque la peur prend le dessus, combats-la avec plus puissant qu’elle : ton esprit. Ton cœur. »

« Il y a deux sortes de culpabilités. Celle qui te fait sombrer jusqu’à ce que tu ne soit plus bon à rien et celle qui donne une raison d’être à ton âme. Laisse ta culpabilité être ce qui te fait avancer. Laisse-la te rappeler qui tu veux être. Définis une limite dans ton esprit et ne la franchit plus jamais. Tu as une âme. Elle est abîmée, mais elle est là. Ne les laisse pas te la voler, Elias. »

UBSLC

Publicités

4 réflexions au sujet de “[CHRONIQUE #9] Une Braise Sous La Cendre, un livre angoissant”

  1. Je suis tout à fait d’accord, il y a beaucoup de violence dans ce livre, et ça change des Young Adult que je lis habituellement, ça m’a fait un bien fou! (Non je ne suis pas une psychopathe, enfin peut être vu que j’aime bien Marcus et je n’ai aucune idée pourquoi!). Sinon j’ai lu le second tome et je ne m’attendais pas à autant aimer car je suis souvent déçue par les tomes 2. Celui-ci était à la hauteur du premier et j’ai hâte que tu nous donnes ton avis!

    Aimé par 1 personne

    1. C’est vrai que dans les YA, il n’y a pas beaucoup de violence, enfin pas souvent en tout cas (Destiny est pas mal aussi mais pas autant que UBSLC) et c’est vrai que ça change ^^ » Même si en période de Noël, ça m’a fait quand même un peu bizarre xD Mais j’ai vraiment hâte de lire ce tome 2, surtout si tu me dis qu’il est aussi bien *.*

      Aimé par 1 personne

      1. Ahahah effectivement, je pense que la période de Noël est tellement douce et confortable (même si c’est parfois la course aux cadeaux et manger à n’en plus finir) qu’on a besoin d’une lecture qui nous secoue un peu pour contrebalancer ^^ Mais c’est sur sacré choc!

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s