Chroniques, Lecture

[CHRONIQUE #114] Le Chant des Ronces, un très beau livre de contes !

– Le Chant des Ronces :

Contes de Minuit et Autres Magies Sanglantes –

« Ceux qui sont censés nous aimer le plus ne le font pas toujours.« 

the-language-of-thorns-midnight-tales-and-dangerous-magic-1100579

Auteur : Leigh Bardugo

Éditeur : Milan

Genre : Fantasy

Date de Parution : 24 octobre 2018

Prix : 19,90€ (broché), 13,99€ (numérique)

Nombre de pages : 352 pages

Résumé : Embarquez dans un voyage vers des terres sombres et dangereuses, peuplées de villes hantées et de bois affamés, de monstres bavards et de golems en pain d’épices, où la voix d’une sirène peut invoquer une tempête mortelle, où les rivières font de terribles promesses d’amour…

Lire la suite « [CHRONIQUE #114] Le Chant des Ronces, un très beau livre de contes ! »

Chroniques, Lecture

[CHRONIQUE #48] Miroir Miroir, ou comment la méchante reine est devenu si cruelle

– Miroir, Miroir : l’histoire de la méchante reine –

« Miroir magique au mur, qui a beauté parfaite et pure ? »

miroir-miroir-l-histoire-de-la-mechante-reine-830316Auteur : Serena Valentino

Éditeur : Hachette

Genre : Fantastique

Date de Parution : 24 août 2016

Prix : 13,90€ (broché)

Nombre de pages : 240 pages

Résumé :

La Méchante Reine n’a pas toujours été mauvaise.

Lorsque meurt la mère de la princesse Blanche-Neige, c’est sur la tête de cette jeune fille que le roi éploré vient déposer la couronne. Entourée par l’amour du roi et de cette petite fille qu’elle aime comme sa propre enfant, la nouvelle reine s’épanouit.

Malheureusement, la guerre éclate, et le roi y laisse la vie. Le cœur de la reine se brise, se flétrit. Elle est seule, à la merci d’un miroir maudit qui lui rappelle son enfance malmenée par un père détestable.

Chaque jour qui passe l’éloigne de Blanche-Neige, chaque jour, la reine tombe sous la coupe du miroir. Jusqu’au matin où Blanche-Neige devient la plus belle de toute, et où la reine réclame son cœur…

Lire la suite « [CHRONIQUE #48] Miroir Miroir, ou comment la méchante reine est devenu si cruelle »