Chroniques, Lecture

[CHRONIQUE #174] Nouvelle Babel, une invitation à découvrir le globe !

– Nouvelle Babel –

« Une seule terre, un seul peuple, une seule langue. »

nouvelle-babel-4953426Auteur : Michel Bussi

Editeur : Les Presses de la Cité

Genre : Science Fiction / Dystopie

Date de Parution : 3 février 2022

Prix : 21,90€ (broché), 15,99€ (numérique)

Nombre de Pages : 446 pages

Résumé : 2097. Sur une île privée paradisiaque inaccessible, de paisibles retraités sont assassinés…
Trois policiers, un journaliste ambitieux et une institutrice nostalgique s’engagent dans une folle course contre la montre pour préserver l’équilibre d’un monde désormais sans frontières, où la technologie permet aux humains d’être à la fois ici et ailleurs.


– Mon Avis –

Pourquoi j’ai voulu me lancer dans la lecture de ce livre : Parce que c’est un auteur que j’ai découvert encore assez récemment et que j’ai beaucoup apprécié. Donc quand La Presse de la Cié m’a proposé de découvrir son nouveau roman, j’ai tout de suite accepté =)

L’Objet Livre : J’avoue que je ne suis pas super fan de la couverture mais elle représente bien le roman.

jcob-nasyr-ppMxyOhPtd8-unsplash

sasha-yudaev-uyvuqFtlaw4-unsplashMon avis : A l’aube du XXIIe siècle, la téléportation humaine n’est plus un rêve. Dès l’age de 6 ans, chaque humain reçoit un TPC, une sorte de bracelet connecté qui permet de se rendre à l’endroit de son choix en une seconde. Un monde sans frontière où il n’y a plus de transports polluants et couteux. Les métropoles sont devenues respirables puisque les gens préfèrent des zones complètement vierges pour être tranquille quand ils rentrent chez eux. Certes, il y a quelques restrictions avec des quotas suivant les lieux pour limiter la fréquentation mais ça fait tout de même rêver de pouvoir bouger n’importe où dans le monde. Mais l’espèce humaine étant ce qu’elle est, vous vous doutez bien que les choses vont finir par mal tourné.

Nouvelle Babel est vraiment une lecture qui nous fait voyager aux quatre coins du globe avec cette possibilité de se déplacer où l’on veut. Mais les travers des Hommes (haine, ambition, vengeance, pouvoir…) continuent malheureusement à les dévorer malgré de très belles avancées technologiques.

On a pas vraiment l’habitude de retrouver Michel Bussi dans de la SF mais j’ai trouvé qu’il le faisait très bien sous fond d’enquête policière où l’on le connait mieux. En tout cas, j’ai adoré m’évader avec cette histoire =)

NOTE : 4 / 5

Une invitation au voyage !


– Citations –

302117690_445781010825443_6940572994252236292_n« Il avait commencé à lacer sa basket droite et lacerait la gauche dans la foulée, une fois dans la cordillère : se téléporter était devenu tellement mécanique qu’on pouvait commencer un geste à un endroit et l’achever une fois arrivé, presque sans se rendre compte qu’on avait changé de décor et parfois même traversé la terre entière. »

« Les religions ont disparu avec tout le reste, ma grande, en même temps que les pays et les langues, c’est toi l’instit, je ne vais pas te faire un cours d’histoire ! »

« […] plus personne aujourd’hui n’est capable de mourir pour la patrie, et encore moins de se faire exploser pour une cause qu’il juge plus importante que sa vie. Ce serait aussi ridicule que de demander à des jeunes gens de prendre un fusil pour éviter qu’on modifie les frontières de leur pays. »

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s