Chroniques, Lecture

[CHRONIQUE #169] Anne de Green Gables, un classique magnifique !

– Anne de Green Gables –

« L’important n’est pas ce que le monde nous réserve, mais ce qu’on y apporte. »

anne-de-green-gables-1422004Auteur : Lucy Maud Montgomery

Editeur : Monsieur Toussaint Louverture

Genre : Littérature classique

Date de Parution : 22 octobre 2020

Prix : 16,50€ (relié), 4,99€ (numérique)

Nombre de Pages : 384 pages

Résumé :  Vendu à 60 millions d’exemplaires à travers le monde, adapté des dizaines de fois , aimé par des générations de lecteurs, Anne de Green Gables de Lucy Maud Montgomery est un hymne à la joie et au pouvoir de l’imagination. Magnifiquement écrit, construit autour d’une héroïne parfaitement imparfaite, féministe involontaire et romantique impénitente, ce roman empreint de poésie et d’humour est bien plus que la vie d’une orpheline qui va bousculer le calme de son nouveau foyer. C’est un autre monde, fait d’une nature enchanteresse et d’idées saugrenues qui se déploie à travers les yeux de l’incroyable Anne. Littérature solaire et intemporelle, ce roman unique est une parenthèse magique, un souffle chargé d’énergie, un élan à vivre pleinement nos amitiés et nos passions.


– Mon Avis –

Pourquoi j’ai voulu me lancer dans la lecture de ce livre : J’avoue que c’est vraiment les nouvelles éditions qui m’ont donné envie de découvrir cette histoire ainsi que la sorties des audios. Je me suis donc laissée tenter.

L’Objet Livre : Les nouvelles éditions de chez Monsieur Toussaint Louverture sont juste magnifiques. Il nous offre des livres reliés aux superbes illustrations qui sont de très beaux objets livres.

e77995775fc851d5d17b69f2909e2adcMon avis : Anne « avec un e » est un jeune fille très bavarde, passionnée, émerveillée par tout ce qui l’entoure, très intelligente et enthousiaste. A onze ans, elle est orpheline et a déjà connu de nombreuses familles d’accueils où elle donne forcément un coup de main. A la suite d’une erreur, elle se retrouve chez Marilla et Matthew Cuthbert, deux frères et sœurs qui souhaitait un garçon pour les aider à la ferme. Mais le charme d’Anne opère très vite sur Matthew. Elle va donc rester dans cette maison qu’elle va égayer par sa spontanéité et son imagination débordante.

eefab36024693c7f936e44f797665de3La première parution de ce classique date de 1908 et est pour moi le précurseur d’une génération de femmes qui revendiquera un statut équivalent aux hommes. C’est remarquable pour l’époque avec une belle héroïne. Les paysages sont décrits avec beaucoup de grâce au fil des saisons qu’Anne apprécie tout particulièrement. C’est une fillette volontaire qui défend ses convictions et son imagination ne l’empêche pas du tout de bien réfléchir avec beaucoup de sens critique.

C’est frai, pur, poétique. Un magnifique moment de lecture qui a fait l’objet d’une adaptation en série qu’il faut vraiment que je découvre =)

NOTE : 5 / 5

Un classique magnifique !


– Citations –

« – Vous prenez les choses trop à cœur, soupira Marilla. Je crains que la vie ne vous réserve bien des déceptions.
– Oh, mais, Marilla, espérer des choses, c’est déjà la moitié du plaisir qu’elles vous procureront ! s’exclama Anne. On ne les obtient peut-être pas, mais rien ne nous empêche de prendre du plaisir à les attendre. Madame Lynde dit que celui qui n’attend rien est heureux, car il ne sera pas déçu. Mais moi, je crois que c’est bien pire de ne rien attendre que d’être déçu. »

« Il y a tellement d’Anne différentes en moi. Parfois, je me dis que c’est pour ça que je suis si pénible. Si j’étais une seule et unique Anne, ce serait vraiment beaucoup plus simple – mais aussi bien moins intéressant. »

« C’est formidable, non, de penser à tout ce qui reste à découvrir ? Ça me rend si heureuse d’être en vie – le monde est tellement intéressant ! Et il ne le serait pas autant si on savait déjà tout sur tout, non ? Il n’y aurait plus de place pour l’imagination, pas vrai ? »

« Je n’ai pas changé du tout ou pas vraiment. J’ai seulement été taillée et élaguée. Le vrai moi, celui du dedans est le même. »

274964566_916868932322365_7673448718412571134_n

Publicité

1 réflexion au sujet de “[CHRONIQUE #169] Anne de Green Gables, un classique magnifique !”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s