Chroniques, Lecture

[CHRONIQUE #167] Vicious, une petite déception pour moi…

– Vicious –

« La vie, la vraie, n’est pas un combat entre le bien et le mal, mais entre le mal et pire encore. »

the-villians-tome-1-vicious-1148423Auteur : V.E. Schwab

Editeur : Lumen

Genre : Science Fiction

Date de Parution : 7 février 2019

Prix : 16,00€ (broché), 9,99€ (numérique)

Nombre de Pages : 532 pages

Résumé : Le combat du mal contre le mal absolu.

Autrefois, Eli et Victor étaient les meilleurs amis du monde. Mais cette époque est bien finie. Elle est même… morte et enterrée.

À la fac, Eli le brun et Victor le blond partagent la même chambre. Ils sont inséparables et pourtant absolument aux antipodes l’un de l’autre. Victor, c’est l’ombre : complexe et torturé, il passe ses journées à noircir les ouvrages de développement personnel de ses parents pour laisser apparaître des slogans d’un pessimisme saisissant. Eli, c’est la lumière – un garçon fascinant, doté de toutes les qualités, charismatique et solaire. Pourtant, sous la surface lisse du visage parfait de son ami, Victor entrevoit des démons inavouables. Et il n’est pas au bout de ses surprises…

Car un jour, Eli fait la découverte du siècle : des pouvoirs surhumains semblent se manifester chez ceux qui ont subi une expérience de mort imminente. On les appelle des EO – pour  » ExtraOrdinaires « . Aveuglés par l’ambition et la curiosité, les deux amis se lancent un défi insensé : celui de frôler la mort pour percer ce mystère. Malheureusement, leur tentative tourne au désastre. Dix ans plus tard, Victor croupit en prison, tandis qu’Eli est acclamé en héros. Mais ce que le monde entier ignore, c’est que le véritable monstre rôde dehors, en toute liberté…


– Mon Avis –

Pourquoi j’ai voulu me lancer dans la lecture de ce livre : Parce que j’ai adoré l’univers de Shades of Magic et l’histoire de La Vie Invisible d’Addie Larue ! J’avais donc hâte de sortir enfin Vicious de ma PAL 😉

L’Objet Livre : La couverture nous annonce une histoire assez sombre avec des personnages charismatiques. C’est le cas x)

97b4e81c84d4b48d0366ade1f4952a59Mon avis : Eli et Victor sont de très bons amis jusqu’à ce qu’une histoire d’EO ne les séparent : les ExtraOrdinaires, des êtres pourvus de supers pouvoirs. Eli va faire une énorme découverte en remarquant que les EO acquièrent leurs supers pouvoirs en faisant des expériences de morts imminentes. De là, il en parle à Victor et tentent l’expérience. C’est là que tout dérapent. Dix ans ont passés et Victor, fraichement échappé de prison, va tout faire pour se venger de son ex meilleur ami, lui vu en paria alors qu’Eli vit en super héros.

Pour moi, ça a été une lecture en demi teinte. On arrive dès le début à rentrer assez facilement dans l’histoire. On a un bon rythme apporté par des oscillations en passé et présent. Cela donne une bonne dynamique pour comprendre comment Eli, le brun, la beauté fatale et petit génie et Victor, le blond tout aussi doué mais accaparés par d’étranges hobbies comme noircir des ouvrages de développement personnel de ses parents en sont arrivés à devenir ennemis jurés.

0709df8e23d7acc47d0c554448fd1e20La psychologie des personnages est très importantes dans ce roman, comme souvent avec les histoires de V.E. Schwab. Chacun est persuadé de faire pour le mieux, pour le bien de l’humanité mais c’est beaucoup plus complexe que cela. Les frontières entre le bien et le mal sont très floues. Aucun des personnages n’est complètement innocent. J’ai une préférence pour Victor et ses comparses qui me paraissent finalement les plus « gentils » même s’ils sont loin d’être blanc comme neige.

Après, j’ai trouvé que le début était un peu long et finalement ce premier tome ne nous décrit que ce qui s’est passé dix ans auparavant. Les derniers chapitres nous évoquent un peu les derniers évènements mais pas grand chose de plus… La suite sera surement dans Vengeful mais j’avoue ne pas avoir eu assez l’eau à la bouche. La plume de l’autrice est toujours aussi performante mais je pense que le sujet et l’histoire m’ont moins emballé… A voir si je lis la suite un jour =/

NOTE : 3,5 / 5

Une petite déception…


– Citations –

276006049_805769994149952_2650014626357834729_n« Se prétendre un héros n’empêche pas de tuer des dizaines de personnes, parfois. De même, pour s’être opposé à un tel massacre, un innocent peut se voir classé dans la catégorie des bourreaux. Nombreux sont les êtres humains qui ont tout d’un monstre, et nombreux les monstres qui savent se faire passer pour humains. »

« S’il ne semblait pas avoir vieilli un seul jour – ni même d’une seule heure – , le sourire conquérant qu’il arborait si souvent du temps de l’université avait cédé la place a un rictus plus cruel. Comme si, avec le temps, le masque avait fini par tomber, révélant la créature qui se dissimulait derrière… »

« Il se fichait de ce que les vivants pouvaient lui apporter. De toute façon, il avait toujours considéré ces EO comme de simples appâts, tout juste bons à attirer son adversaire dans un piège. »

« Les gentils, dans cette histoire, il n’y en a pas… « 

Publicité

2 réflexions au sujet de “[CHRONIQUE #167] Vicious, une petite déception pour moi…”

  1. Je l’ai lu il y a un petit moment déjà (genre 2 ans ?) et c’était à l’époque mon premier roman de l’autrice. Depuis, j’ai lu Addie Larue, que je trouve beaucoup plus réussi. J’ai comme toi eu un avis assez mitigé… Quand j’y repense aujourd’hui, au final, j’en retire un assez bon sentiment, mais l’histoire en elle-même ne m’a pas du tout emportée, sans doute parce que je n’ai pas du tout adhéré à aucun des personnages… C’est bien dommage ^^ Même si comme toi j’ai trouvé leur psychologie importante.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s