Chroniques, Lecture

[CHRONIQUE #166] La Maison au milieu de la mer céruléenne, un énorme coup de cœur !

– La Maison au milieu de la mer céruléenne –

« Chez vous, c’est l’endroit où vous vous sentez en accord avec vous-même. »

la-maison-au-milieu-de-la-mer-ceruleenne-1499733Auteur : TJ Klune

Éditeur : De Saxus

Genre : Fantasy

Date de Parution : 1er juillet 2021

Prix : 23,90€ (relié), 18,90€ (broché), 11,99€ (numérique)

Nombre de Pages : 473 pages

Résumé : Une île magique. Une mission dangereuse. Un secret brûlant.

Linus Baker mène une vie tranquille et solitaire. À quarante ans, il vit dans une petite maison avec un chat caractériel et ses vieux disques. En tant qu’agent du Ministère de la Jeunesse Magique, il doit s’assurer du bien-être des enfants dans les orphelinats supervisés par le gouvernement.
Mais lorsqu’il est convoqué de manière inattendue par les Cadres Extrêmement Supérieurs, il se voit confier une mission curieuse et hautement secrète : se rendre sur l’île de Marsyas dans un foyer où résident six dangereux pensionnaires.
Obligé de mettre ses craintes de côté afin de rédiger un rapport objectif sur l’établissement, Linus va vite comprendre que les enfants ne sont pas le seul secret que renferme l’île. Il devra également réussir à cerner le charmant et énigmatique directeur des lieux, Arthur Parnassus, qui fera tout pour défendre ses protégés.
À mesure qu’il découvre d’incroyables secrets et qu’il se rapproche d’Arthur, Linus va se retrouver confronté au plus difficile des choix : faire son devoir ou écouter son cœur.


– Mon Avis –

Pourquoi j’ai voulu me lancer dans la lecture de ce livre : Parce que j’en avais entendu que de très belles choses mais je l’ai découvert une fois de plus sans trop savoir de quoi ça allait parler ^^ »

L’Objet Livre : Je me suis tournée vers la version reliée et elle est tout bonnement magnifique ❤ Elle est très colorée et attire tout de suite l’œil !

43c6346e392118092e475ec5cc6eee68Mon avis : Ce livre est un énorme coup de cœur ! J’ai adoré cette histoire à l’univers plein de contraste, soit gris, soit très coloré. Linus est un personnage très solitaire à la vie plutôt tranquille. Il cohabite avec son chat et apporte une grande importance à son travail qui consiste à voir si les enfants sont bien traités dans l’orphelinat où il réside. La particularité de ces enfants c’est qu’ils ont tous une particularité, souvent magique. Un jour, Linus est convoqué par ses supérieurs pour effectuer une mission qu’il sait dangereuse mais personne ne lui en dit plus. Mais c’est une mission qui risque bien de changer sa vie.

Mon énorme coup de cœur va à tout ces personnages magnifiques qui se dévoilent au fur et à mesure de l’histoire. Ils sont tous tellement attachants que quand j’ai eu fini ma lecture, j’ai eu l’impression de quitter une famille. Linus est un personnage qui évolue beaucoup dans sa façon de se percevoir mais aussi dans sa manière de penser vis à vis de ces enfants exceptionnels. Il se préoccupe énormément de leur bien être.

dd63af6fe2004201b130855b899a1870

C’est un roman qui parle de seconde chance, d’acceptation, tout en nous montrant la face obscure du monde : les préjugés et le rejet de l’inconnu. Il est aussi plein de douceur et d’humour, humain et attendrissant, c’est un vrai livre « doudou » qui apporte beaucoup de choses et un réel baume au cœur en véhiculant de très jolis messages. C’est un récit plein d’espoir qui m’aura vraiment chamboulé. Ça a vraiment été un moment de lecture qui m’a touché en plein cœur.

Alors à votre tour, laissez vous emporter dans cette bulle de tolérance et d’amour. Je vous le recommande les yeux fermés !

NOTE : 5 / 5

ÉNORME COUP DE CŒUR


– Citations –

« Je suis du papier. Fin et fragile. Si l’on me brandit vers le soleil, il brille à travers moi. Si l’on écrit sur moi, je deviens inutilisable. Ces marques ont une histoire. Elles forment une histoire, racontent des choses que les autres lisent, mais ils ne voient que les mots et pas ce sur quoi ils sont écrits. Je suis du papier et même si j’ai de nombreux semblables, aucun n’est exactement comme moi. Je suis un parchemin parcheminé. J’ai des lignes. Des trous. Si tu me mouilles, je fonds. Si tu m’enflammes, je brûle. Si tu me tiens dans des mains trop dures, je tombe en morceaux. Je me déchire. Je suis du papier. Fin et fragile. »

« – Arthur dit qu’il faut toujours prendre le temps de faire les choses qu’on aime, indiqua Talia. Si on ne le fait pas, on risque d’oublier comment être heureux. »

« Les plus grands changements débutent parfois par le plus petit des murmures. Les personnes qui partagent les mêmes valeurs le transforment simplement en rugissement. »

« Les choses que nous craignons le plus sont souvent les choses que nous devrions craindre le moins. C’est irrationnel, mais c’est ce qui nous rend humains. Et si nous parvenons à surmonter ces peurs, il n’y a rien que nous ne puissions faire. »

273735632_1380434862395680_6699472275201825644_n

Publicité

1 réflexion au sujet de “[CHRONIQUE #166] La Maison au milieu de la mer céruléenne, un énorme coup de cœur !”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s