Chroniques, Lecture

[CHRONIQUE #156] La Vie Invisible d’Addie Larue, une histoire que vous n’oublierai pas !

– La Vie Invisible d’Addie Larue –

« Une vie dont personne ne se souviendra. Une histoire que vous n’oublierez jamais. »

la-vie-invisible-d-addie-larue-1485664Auteur : V.E. Schwab

Editeur : Lumen

Genre : Fantastique

Date de Parution : 3 juin 2021

Prix : 17,00€ (broché), 9,99€ (numérique)

Nombre de Pages : 696 pages

Résumé : Une nuit de 1714, dans un moment de désespoir, une jeune femme avide de liberté scelle un pacte avec le diable. Mais si elle obtient le droit de vivre éternellement, en échange, personne ne pourra jamais plus se rappeler ni son nom ni son visage. La voilà condamnée à traverser les âges comme un fantôme, incapable de raconter son histoire, aussitôt effacée de la mémoire de tous ceux qui croisent sa route.

Ainsi commence une vie extraordinaire, faite de découvertes et d’aventures stupéfiantes, qui la mènent pendant plusieurs siècles de rencontres en rencontres, toujours éphémères, dans plusieurs pays d’Europe d’abord, puis dans le monde entier. Jusqu’au jour où elle pénètre dans une petite librairie à New York : et là, pour la première fois en trois cents ans, l’homme derrière le comptoir la reconnaît. Quelle peut donc bien être la raison de ce miracle ? Est-ce un piège ou un incroyable coup de chance ?


– Mon Avis –

2c7e78d4a330ee5e4ec5f8602f15bb8dPourquoi j’ai voulu me lancer dans la lecture de ce livre : Parce que c’est un livre d’une autrice que j’aime beaucoup. En plus, je n’en avais entendu que du bien =)

L’Objet Livre : La couverture française est vraiment magnifique même si elle reste super fragile avec ce calque en guise de jaquette. Mais j’avoue que c’est une très bonne idée qui représente très bien la vie d’Addie.

Mon avis : J’ai tout simplement adoré cette histoire même si elle est triste et poignante, même si je pense que c’est une des pires choses que l’on peut subir de la part de ceux que l’on aime : être oublié.

C’est la malédiction d’Addie Larue. C’est une jeune fille que l’on découvre au fil des époques et dont la façon d’être est émouvante. J’ai beaucoup aimé sa façon de penser, sa soif de liberté et de découverte, son ingéniosité et sa capacité d’analyse des personnes qui l’entourent. En même temps, en trois siècles, elle a eu tout le temps d’observer même si sa vie n’a jamais été facile. Elle apprend à apprivoiser les limites de sa malédiction et réussit même à semer quelques traces de son passage dans l’Histoire, des suggestions habilement déposées ça et là. Un chef d’œuvre de patience.

e18d224cdc03f7f0f985b7fdd38184ebC’est un personnage passionnant tout comme le ténébreux Luc. Il est complexe, ambivalent mais en même temps pas tant que ça. On ne sait pas vraiment s’il a un bon fond et ce jusqu’à la fin. Mais on garde toujours dans un coin de la tête que c’est le démon qui a maudit Addie. Quand à Henry, il m’a touché mais en même temps, je trouve qu’il ne se bat pas assez et c’est dommage =/

Pour finir, ce roman n’est pas une histoire pleines d’actions. Ces dernières sont mises au second plan au profit de l’atmosphère, de l’ambiance et des émotions. On ne peut qu’être emporté dans cette histoire au coté d’Addie dans sa vie insolite et solitaire. Ce roman ne se résume pas, il se découvre et se savoure. Je ne peux que vous invitez à en faire de même =)

NOTE : 5 / 5

Une histoire que vous n’oublierez pas !


– Citations –

252992059_1303297006777750_5977880843535961018_n(1)« Une histoire est une idée, aussi tenace qu’une mauvaise herbe. Où qu’elle soit plantée, elle se met à pousser. »

« La lecture, comme elle l’a découvert, permet de vivre un millier de vies – ou de trouver la force d’en vivre une seule, incroyablement longue. »

« Bien sûr, oublier, c’est triste. Mais être oublié, c’est être abandonné à soi-même. Et être la seule à se souvenir, c’est du pareil au même. »

« Plus tard, Addie apprendra à demander des secrets, des détails que seul un ami ou un confident connaît. Malgré ce stratagème, elle ne s’attirera pas toujours leurs grâces. On la traitera de filoute, de sorcière, d’esprit, de folle à lier. On la chassera pour une myriade de raisons, alors qu’une seule suffit : ils l’oublient. »

« Ne prie jamais, au grand jamais, les dieux qui répondent à la nuit tombée. »

Publicité

2 réflexions au sujet de “[CHRONIQUE #156] La Vie Invisible d’Addie Larue, une histoire que vous n’oublierai pas !”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s