Chroniques, Lecture

[CHRONIQUE #147] Sorcery of Thorns, un one shot génialissime !

– Sorcery of Thorns –

« Tous les sorciers sont maléfiques. »

sorcery-of-thorns-1330137Auteur : Margaret Rogerson

Éditeur : Bragelonne collection BigBang

Genre : Fantasy

Date de Parution : 16 septembre 2020

Prix : 16,90€ (broché), 9,99€ (numérique)

Nombre de pages : 576 pages

Résumé : Elisabeth, élevée au milieu des dangereux grimoires magiques d’une des Grandes Bibliothèques d’Austermeer, le sait depuis son plus jeune âge. D’ailleurs, peu de temps après le passage à la bibliothèque du sorcier Nathaniel Thorn, un des ouvrages se transforme en monstre de cuir et d’encre, semant mort et destruction. Et c’est Elisabeth qui se retrouve accusée de l’avoir libéré.

Forcée de comparaître devant la justice à la capitale, elle se retrouve prise au coeur d’une conspiration vieille de plusieurs siècles. Bien malgré elle, elle n’a d’autre choix que de se tourner vers son ennemi Nathaniel, et son mystérieux serviteur, Silas. Car ce ne sont pas seulement les Grandes Bibliothèques qui sont en danger, mais le monde entier… et face à ce terrible complot, Elisabeth va devoir remettre en question tout ce qu’elle croyait jusqu’ici, y compris sur elle-même.


– Mon Avis –

Pourquoi j’ai voulu me lancer dans la lecture de ce livre : Parce qu’Elise m’a pratiquement mis le couteau sous la gorge pour que je le lise. Non, je rigole xD Ca a été un véritable coup de cœur pour elle et elle était absolument sur que ça allait me plaire donc ça faisait un moment qu’elle voulait à tout prix que je le lise x)

L’Objet Livre : A la base, c’est vraiment la couverture qui m’a convaincu de l’acheter. Je la trouve magnifique et représente bien la façon dont je m’imagine Elisabeth ❤ En plus, on a une carte !

ebcb175d8dcafdb89ef753d4f6604643Mon avis : Elisabeth a grandi au milieu des livres au sein d’une des Grandes Bibliothèques d’Austermeer. Mais ceux ne sont pas de simples livres mais de redoutables grimoires qui peuplent ces endroits. Elisabeth a été élevé pour protéger le monde de cette magie néfaste et a appris à la haïr. Mais un jour, l’un des grimoires se changent en un monstre de cuir et d’encre semant la mort et la destruction sur son passage. Elisabeth est accusé de l’avoir libéré et est arraché à sa bibliothèque. Du aux circonstances, elle va devoir prêter mains fortes à un sorcier : Nathaniel Thorn et son mystérieux serviteur au milieu d’un complot vieux de plusieurs siècles. Elisabeth va devoir remettre tout ce qu’elle sait en question…

ab420f2b5b83774ded4e66bb9d2aecbfJ’ai clairement tout aimé dans ce livre ! L’univers, les personnages, l’histoire, la plume de l’autrice, TOUT ! L’univers est tellement cool pour une amoureuse de livres comme moi : des bibliothèques, pleins de livres qui sont en fait vivants puisqu’ils ont chacun une conscience propre et un caractère des fois bien trempé, mais aussi de la magie. Ici, l’originalité c’est que cette dernière est plutôt mal vu, ce qui est un peu déstabilisant au début puisqu’à chaque fois la magie est vu comme quelque chose de merveilleux. Mais dans cette histoire, Elisabeth a vraiment était élevé pour la craindre et même la haïr. Mais rapidement, elle va devoir remettre en question tout ce qu’on lui a appris. Elle va beaucoup évoluer dans sa vision des choses.

75a08291a8a16fdb779c6cdb90f87309Ensuite, les personnages. J’ai beaucoup aimé comment Elisabeth évolue mais aussi énormément ceux de Nathaniel et Silas. Lorsqu’on rencontre Mr Thorn, il a l’air d’être une personne jovial mais il cache une part très sombre avec un passé glaçant à faire des cauchemars. Je l’ai tout de suite beaucoup aimé aussi même si mon personnage préféré restera Silas. De part sa nature d’abord mais aussi à cause de sa prévenance et de son empathie envers nos deux autres personnages. Silas est finalement pleins de surprise, je l’ai adoré. Il est très attachant même si il détesterait qu’on dise ça de lui xD

L’histoire est une aventure au cœur d’un complot à l’objectif funeste mais vieux de plusieurs siècles. Chaque antagoniste a vraiment son rôle à jouer là dedans et je trouve ça très bien fait. L’histoire d’amour est quand à elle magnifique en se dévoilant au fur et à mesure du récit.

Et pour finir, la plume de l’autrice est très fluide et sans longueur d’après moi. En tout cas, je ne l’ai pas trouvé long à démarrer malgré le fait que se soit de la fantasy. L’univers est décrit au fur et à mesure pour ne pas nous assommer dès le début. On a beaucoup de surprises, de révélations et de rebondissements. Le bon cocktail pour faire une bonne histoire. Je n’avais pas envie d’en sortir et j’aurais adoré une suite malgré le fait que ce soit un one shot. Je vous le conseille vraiment, il est vraiment à découvrir !

NOTE : 5 / 5

Un méga coup de coeur !

Fanart by k.night


– Citations –

214920658_1002685543834876_1313501737400419022_n« Je crois… Je crois que j’étais déjà un peu mort, avant que vous n’arriviez. (Il tourna la tête pour la regarder.) C’est un honneur de me battre à votre côté, Elisabeth, pour le temps que cela durera. Vous m’avez rappelé ce que c’était que d’être en vie, et combien il est précieux d’avoir quelque chose à perdre. »

« – La connaissance peut toujours être dangereuse. C’est une arme plus puissante que n’importe quelle épée ou n’importe quel sortilège. »

« … un livre pouvait avoir le cœur brisé. Elle l’avait déjà vu par le passé : des grimoires qui refusaient de s’ouvrir, tombés dans le mutisme, ou dont l’encre s’effaçait ou coulait sur les pages comme des larmes. »

« La vie est semblable a l’huile d’une lampe. On peut la mesurer, mais la vitesse à laquelle elle brûle dépend de la longueur de la mèche, de la vigueur de la flamme. Et il est impossible de prédire si la lampe ne sera pas un jour renversée et soufflée dans sa chute, alors qu’elle aurait pu brûler encore longtemps. La vie est imprévisible. »

Publicité

4 réflexions au sujet de “[CHRONIQUE #147] Sorcery of Thorns, un one shot génialissime !”

  1. N’étant pas habitué aux oneshot dans ce genre littéraire, j’ai pris énormément de plaisir à découvrir l’univers mais j’ai trouvé le rendu bien trop superficiel. Une saga n’aurait pas été de refus 😉

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s