Chroniques, Lecture

[CHRONIQUE #142] Parée pour Percer, un roman fort !

– Parée pour Percer –

« Jamais vous me ferez taire. J’ai trop de choses à dire. »

paree-pour-percer-tu-ne-peux-pas-m-arreter-1275640Auteur : Angie Thomas

Éditeur : Nathan

Genre : Racisme/ Young Adult

Date de Parution : 2 janvier 2020

Prix : 17,95€ (broché), 13,99€ (numérique)

Nombre de pages : 496 pages

Résumé : Bri a 16 ans et rêve d’être la plus grande rappeuse de tous les temps. Ou au moins de remporter son premier battle. Elle a de qui de tenir – son père était une légende du rap, jusqu’à qu’il soit tué par les gangs. Mais quand sa mère perd son emploi, que leur propriétaire menace de les mettre à la porte et que la violence enfle dans son quartier, Bri n’a plus le choix : réussir dans le rap n’est plus un rêve.

C’est une nécessité.


– Mon Avis –

Pourquoi j’ai voulu me lancer dans la lecture de ce livre : Parce que j’ai adoré The Hate You Give de la même autrice et que j’étais très curieuse de voir ce qu’Angie Thomas allait nous dépeindre cette fois ci 😉

L’Objet Livre : J’avoue que je ne suis pas fan de la couverture mais elle représente très bien l’histoire qui tourne pas mal autour de la musique.

alex-plesovskich-MI5QDJeRTj4-unsplash

Mon avis : Dans cette histoire, on va suivre Bri, une jeune de 16 ans, black qui vit dans un ghetto qui va frôler l’explosion. Bri veut tout faire pour s’en sortir. Sa mère veut qu’elle réussisse à l’école mais Bri ne voit son échappatoire que par le rap. Elle écrit beaucoup sur son quotidien, sur son ressenti dans cette société où on la montre souvent du doigt. Elle est très doué, a un super flow, les mots fusent en des textes engagés et percutants. Mais quand la machine s’emballent et que ses textes sont mal interprétés, que ça se retourne contre elle et que le gang ennemi commence à vouloir se venger d’une phrase mal perçu, comment faire pour faire marche arrière ou au contraire aller de l’avant ?

feliphe-schiarolli-oeHaXN3WiLk-unsplash

Angie Thomas nous propose ici un livre à l’histoire importante avec des sujets durs mais accessible aux adolescents. C’est un roman social où elle nous propose une photographie de la société américaine dans les ghettos aujourd’hui. Elle nous parle de précarité, de pauvreté, de factures impayés, de chômage, d’enfants orphelins de père, de gangs, d’insécurité, de drogue, de racisme et j’en passe. La musique est aussi très importante. J’avoue que j’ai préféré The Hate You Give parce que le sujet m’a peut être plus touché mais ce deuxième roman est tout aussi poignant et intéressant. Je pense qu’il est important de lire des romans comme celui ci pour prendre conscience du racisme que l’on a encore dans notre monde à l’heure actuelle. Je vous conseille vraiment les romans d’Angie Thomas pour cela.

chase-fade-XOLIrILp-vI-unsplash(1)

NOTE : 4,5 / 5

Une histoire importante !


– Citations –

182091555_476707320273287_4141040530934911446_n« Je remets mon sweat à capuche Dark Vador et enfile mes fausses Timberland. Et non, c’est pas des vraies. Les vraies coûtent aussi cher qu’une facture d’eau. »

« D’un côté, il y a mon frère , qui fait tout comme il faut sans rien obtenir. Et de l’autre, Tante Pooh, qui aligne les conneries et qui nous nourrit.
C’est comme ça. Les dealers de mon quartier sont les seuls à ne pas galérer. »

« Depuis que ce mec a été assassiné, chaque fois que je vois un flic, mon cœur s’emballe. Ça aurait pu être moi, il aurait pu être moi. La chance, c’est le seul truc qui a fait la différence. »

« Pleurer ne fait pas de toi une fille faible, Bri. Et même si c’était le cas, il n’y a rien de mal à ça. Admettre ses faiblesses, c’est un des gestes les plus forts qu’on puisse faire. »

 

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s