Chroniques, Lecture

[CHRONIQUE #136] Iskari, la découverte d’une héroïne badass !

– Iskari, tome 1 : Asha, tueuse de dragons –

« Il faut endurer d’immenses souffrances afin de s’endurcir contre le mal. »

la-legende-d-iskari-tome-1-asha-tueuse-de-dragons-1264178Auteur : Kristen Ciccarelli

Éditeur : Gallimard Jeunesse

Genre : Fantasy

Date de Parution : 3 janvier 2020

Prix : 9,90€ (broché)

Nombre de pages : 424 pages

Résumé : Au commencement, il y avait Namsara, né du ciel et des esprits, rayonnant d’amour et de joie. Mais la lumière ne peut s’épanouir que dans l’obscurité – il y avait donc aussi Iskari, enfant du sang et du clair de lune, le destructeur… Asha est une tueuse de dragon crainte dans tout le royaume.
Aux yeux de son peuple, elle est Iskari. Princesse solitaire, elle est promise au cruel commandant des armées, son destin semble scellé. Mais les légendes du passé la hantent et la poussent sur un chemin où les secrets, la culpabilité et les trahisons côtoient l’amour, l’amitié et la liberté.


– Mon Avis –

Pourquoi j’ai voulu me lancer dans la lecture de ce livre : Je sortais de ma lecture de la fin de la saga d’Eragon et je n’avais pas envie de sortir de l’univers des dragons.. Donc comme celui ci en parlait aussi, je me suis dit qu’il était temps de le sortir de ma PAL 😉

L’Objet Livre : On a eu deux couvertures pour ce romans en VF. La première avec l’Iskari en tenue de chasse et la deuxième (pour la version du prix découverte) avec la ville et son masque de chasseuse. Je doit avouer qu’esthétiquement parlant je préfère la seconde. Elle fait moins jeunesse je trouve, tout en représentant bien l’histoire.

Mon avis : A Firgaard, les légendes sont interdites car celle ci sont dangereuses. Asha l’a appris à ses dépens ainsi que tout le royaume avec elle. Depuis qu’elle a attiré sur le pays le feu du dragon le plus mythique de tous, la jeune fille fait tout pour racheter sa faute en les chassant inlassablement. Pourtant le sort d’Asha, princesse solitaire et très crainte, semble être étroitement lié avec eux…

9183f1ed4445c890e4be52023ac42b58Ce qu’il m’a perturbé le plus au début dans cette histoire après avoir lu les Eragon et toutes sortes d’histoires sur les dragons, c’est qu’ici ils sont chassés et tués massivement. Et j’avoue que ça m’a juste fendu le cœur T_T Mais ils sont super bien exploités finalement et après avoir découvert un univers riche et complexe aux paysages escarpés, aux histoires politiques troubles et à la société organisé en castes rigides soumis à son roi, j’avoue que j’ai finalement été complètement séduite. On a aussi une touche très orientale qui malheureusement aurait pu être un peu plus exploité.

2774d8aafb23522f35020758d2d608b3L’intrigue est soutenue et pleine de surprises ce qui nous permet de découvrir l’énorme évolution d’Asha, l’Iskari, la tueuse de dragons, qui va complètement reconsidéré la situation de son pays et des détenteurs du pouvoir et va nous emmener vers quelque chose de complètement différent que l’on n’aurait jamais imaginé. Asha est l’héroïne féminine de cette fantasy, un personnage badass rompu au maniement des armes et aux combats rapprochés qui s’émancipe au fur et à mesure de l’histoire. Et ça c’est juste génial ! En plus, ce n’est pas la seule fille a être au cœur de ce récit qui se bat pour la liberté. Je vous laisse les illustrations de la talentueuse gabriella.bujdoso pour les découvrir !

778a3d787696bececdbc898cd9755a1fEn bref, j’ai adoré et il me tarde de lire la suite à l’aube de la sortie du troisième tome x)

NOTE : 5 / 5

La découverte d’une héroïne badass !


– Citations –

« Asha n’avait plus peur du feu depuis que le Premier Dragon en personne avait laissé une hideuse cicatrice sur toute la moitié droite de son corps. Elle portait dorénavant une armure complète, patchwork des peaux de tous les dragons qu’elle avait tués, ainsi que son casque préféré en forme de tête de dragon, avec ses cornes noires. Le cuir tanné, moulant comme une seconde peau, la protégeait parfaitement du feu. »

« – Greta disait, fit-il sans s’interrompre, que nous sommes tous nés avec une chanson dans le cœur. Une chanson rien qu’à nous. Et que notre mission dans la vie est de trouver cette chanson. »

« C’était assez simple : les histoires des temps anciens attiraient les dragons. Et les dragons apportaient le chaos, la trahison, le feu. Oui, le feu, surtout. Et les brûlures. Asha le savait mieux que quiconque. Son visage en portait la preuve. »

« Les légendes attiraient les dragons comme les pierres précieuses les hommes. Aucun dragon ne pouvait résister au plaisir d’entendre un conte… »

158243072_138733861462534_3423860411005536580_n

Publicité

1 réflexion au sujet de “[CHRONIQUE #136] Iskari, la découverte d’une héroïne badass !”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s