Chroniques, Lecture

[CHRONIQUE #125] L’Anti Magicien, une saga très prometteuse

– L’Anti Magicien, tome 1 –

« Une femme, c’est un homme en plus malin et avec plus de couilles. »

l-anti-magicien-tome-1-1215955Auteur : Sebastien de Castell

Éditeur : Gallimard Jeunesse

Genre : Fantasy

Date de Parution : 17 mai 2018

Prix : 18,00€ (broché), 8,49€ (numérique)

Nombre de pages : 464 pages

Résumé : Kelen, 16 ans, est l’héritier d’une des grandes familles qui se disputent le trône de la cité. Il prépare son premier duel pour devenir mage. Mais ses pouvoirs ont disparu. Il doit ruser… ou tricher, quitte à risquer l’exil, voire pire.Ses seuls soutiens, deux acolytes explosifs : Furia, la vagabonde imprévisible et Rakis, un chacureuil féroce et acerbe.


– Mon Avis –

julius-drost-C8wlYF8ubBo-unsplashPourquoi j’ai voulu me lancer dans la lecture de ce livre : Parce que ça faisait un moment que je le voyais tourner et le résumé m’intriguait beaucoup ! Donc après avoir hésitez longtemps, je me suis enfin lancée x)

L’Objet Livre : La couverture est vraiment sympa et possède beaucoup d’éléments de l’histoire.

Mon avis : Dans cette histoire on va suivre Kelen, âgé de bientôt 16 ans, héritier d’une des grandes familles qui se disputent le trône de la cité. C’est aussi une de celle qui possède le plus de pouvoir magique. Alors que Kelen prépare son premier duel pour devenir mage, il se rend compte que le peu de pouvoir qu’il avait disparait. Pour parvenir tout de même à ses fins, il va devoir ruser, tricher, quitte à risquer l’exil.

Il va pouvoir compter sur deux personnages passionnants : Furia, une vagabonde méprisé par le peuple de Kelen mais pleine de ressources et toujours une carte en main et Rakis, un chacureuil féroce et ronchon mais toujours fidèle au poste. J’ai vraiment eu un faible pour Rakis qui m’a fait beaucoup rire et ému à la fois. Je ne peux pas trop vous expliquer pourquoi mais c’est vraiment un personnage que je suivrai avec plaisir dans cette saga. Kelen est l’exemple même du héros qui parait faible au début mais qui fait tout pour s’améliorer au fur et à mesure de l’histoire et je l’aime aussi beaucoup malgré ses quelques erreurs.

Cette histoire possède un univers riche en magie. Le peuple de Kelen est même complètement obsédé par elle et n’arrive à rien faire sans même pour des choses basiques. Les personnes dépourvues de magie sont méprisées et relégué au rôle de domestique, parfois même pour leur propre famille. Ce qui est très intéressant, c’est de voir comment notre héros va s’en sortir en bluffant dans cette communauté très fermée.

mxi-art-pMJByJ-unFE-unsplash

Le pitch est vraiment original je trouve parce qu’en général, c’est le héros le magicien, hors là ce n’est pas le cas. L’écriture est super fluide et entrainante avec une bonne dose d’humour. On a de nombreux messages sur l’acceptation de soi face au regard des autres mais aussi une dénonciation d’une société où être une femme est un combat au quotidien pour arriver à se faire une place de choix.

Pour finir, cette saga est pour moi très prometteuse et j’ai vraiment hâte d’en connaitre la suite 😉

NOTE : 5 / 5

Une saga très prometteuse !


 

– Citations –

« Chez les Jan’Tep, il faut remplir trois conditions pour se voir attribuer un nom de mage. La première, c’est d’avoir la puissance de défendre sa famille. La deuxième, c’est d’être capable de manier la haute magie qui protège notre peuple. La troisième consiste simplement à atteindre l’âge de seize ans. À quelques semaines de mon anniversaire, je découvris que je ne remplirais aucune de ces trois conditions. »

« – Ce que j’ai l’intention de devenir, c’est une femme qui ne demande la permission à personne. »

« L’excitation malsaine de Tennat à l’idée de faire brûler vifs des animaux me retournait l’estomac mais, d’un autre côté, c’était rassurant de savoir qu’il avait aussi mauvais fond que je l’avais toujours imaginé. « Est-ce normal que j’adore le haïr à ce point ? »

« La magie n’est pas blanche ou noire. C’est la façon dont nous l’utilisons qui lui donne sa couleur. »

121776547_703962297142590_4495047796522799148_n

Publicité

1 réflexion au sujet de “[CHRONIQUE #125] L’Anti Magicien, une saga très prometteuse”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s