Chroniques, Lecture

[CHRONIQUE #106] Eve of Man, une bonne dystopie !

– Eve of Man, tome 1 –

« Et tu n’appartiens qu’à toi-même. Ni à moi ni à eux. Ne l’oublie pas. »

91xrllxm3ol

Auteur : Giovanna & Tom Fletcher

Éditeur : Milan

Genre : Dystopie

Date de Parution : 19 février 2020

Prix : 17,90€ (broché), 12,99€ (numérique)

Nombre de pages : 448 pages

Résumé : Le premier jour, personne n’y a prêté attention. Le lendemain, on a pu encore croire à une coïncidence. Mais le troisième jour, puis les suivants, il a fallu se rendre à l’évidence : seuls naissaient des garçons. Et pendant cinquante ans, seuls des garçons sont nés, menaçant la survie même de l’humanité.

Puis, contre toute attente, Eve est née.

Eve a toujours vécu seule dans une tour sous le regard strict des Mères qui l’ont élevée loin des hommes, car elle est la dernière fille sur Terre.

Maintenant qu’elle a l’âge de procréer, elle doit faire face à son destin.

Trois hommes ont été sélectionnés pour elle, et l’avenir de l’humanité est entre ses mains.

C’est un sort qu’elle a toujours accepté.

Jusqu’à ce qu’elle rencontre Bram.

Depuis cette rencontre, Eve veut prendre le contrôle de sa vie. Elle veut la liberté.

Mais comment choisir entre l’amour et l’avenir de la race humaine ?


– Mon Avis –

Pourquoi j’ai voulu me lancer dans la lecture de ce livre : Parce que le résumé me tentait énormément ! Et vu que je suis une grande fan de dystopie, j’avais super hâte de le commencer x)

L’Objet Livre : La couverture est sympa sans en faire des tonnes.

hannah-busing-o3D3UDFi6v0-unsplashMon avis : Eve est la seule fille née depuis les cinquante dernières années. Elle incarne l’espoir que le genre humain ne s’éteignent pas un jour. Du coup, elle est surprotégée et mise littéralement dans une bulle, coupée du monde. Bram, lui, vit dans le monde réel et connaît Eve depuis toujours mais elle, elle ne le connaît pas. Il vit dans un monde où tout ou presque a été inondé et lui, réside dans une tour dont il ne sort jamais. Eve se contente de sa vie au sein de son cocon jusqu’à ce qu’elle rencontre Bram. A partir de ce moment là, leur vie va radialement changer.

Je dirais que ce qui m’a perturbé le plus dans cette lecture, c’est de découvrir l’univers au fur et à mesure comme si les auteurs peignaient une peinture et que je la découvrais en même temps qu’Eve. C’est très déstabilisant parce que finalement, je n’avais aucun repère. On se met vraiment à sa place dans l’évolution de sa vision du monde extérieur. Au début, elle l’idéalise complètement, une vraie utopie mais finit par découvrir l’envers du décor.

Bram est très attachant aussi comme personnage. Lui sait pratiquement tout de ce qui se passe et va y jouer un rôle crucial. L’histoire est palpitante et soulève certaines problématiques comme la place de la femme dans la société, des guerres de pouvoirs… J’ai beaucoup trop hâte de connaitre la suite parce que la fin nous laisse vraiment en plan !

paul-gilmore-3vN2MY_cFtM-unsplash

NOTE : 4 / 5

Un bon début de dystopie qui promet !


– Citations –

« – C’est quoi EoM?
Je ne saisis pas
– EVE of MAN, m’explique Saunders. C’est le nom qu’ils ont donné à tout ça. Eve, l’Aube de l’Homme, la première femme d’une nouvelle ère. »

« C’est un système parfait. Complètement tordu, mais parfait. »

« Nos leaders se sont tellement focalisés sur la renaissance, sur la lutte pour amener une nouvelle génération de femmes sur terre, sans réfléchir au reste, qu’ils en ont oublié de veiller sur celles qui étaient déjà là. »

« Choisis tes combats. Concentre toi sur le chemin qui t’attend… »

89514402_580973675823981_2322751299025633280_n