Chroniques, Lecture

[CHRONIQUE #98] Mon premier Virginie Grimaldi !

– Il est grand temps de rallumer les étoiles –

« La nuit, j’ai peur. »

il-est-grand-temps-de-rallumer-les-etoiles-1044071

Auteur : Virginie Grimaldi

Éditeur : Fayard

Genre : Chick lit / Contemporain

Date de Parution : 2 mai 2018

Prix : 18,50€ (broché), 7,99€ (numérique), 7,90€ (poche)

Nombre de pages : 384 pages

Résumé : Anna, trente-sept ans, croule sous le travail et les relances des huissiers. Ses filles, elle ne fait que les croiser au petit déjeuner. Sa vie défile, et elle l’observe depuis la bulle dans laquelle elle s’est enfermée.
À dix-sept ans, Chloé a renoncé à ses rêves pour aider sa mère. Elle cherche de l’affection auprès des garçons, mais cela ne dure jamais. Lily, du haut de ses douze ans, n’aime pas trop les gens. Elle préfère son rat, à qui elle a donné le nom de son père, parce qu’il a quitté le navire.
Le jour où elle apprend que ses filles vont mal, Anna prend une décision folle : elle les embarque pour un périple en camping-car, direction la Scandinavie. Si on ne peut revenir en arrière, on peut choisir un autre chemin.


– Mon Avis –

Pourquoi j’ai voulu me lancer dans la lecture de ce livre : Parce que j’avais envie de quelque chose de léger et que ça faisait un petit moment que je l’avais dans ma PAL d’audio et broché. On m’avait plusieurs fois conseillé cette autrice, j’ai donc sauté le pas x)

L’Objet Livre : La couverture reste simple mais représente bien l’histoire je trouve.

Mon avis : Une maman qui n’arrive pas à joindre les deux bouts et ne comprend plus ces filles… Une ado complètement perdue et une petite fille harcelée à l’école : tel est le tableau que nous décrit l’autrice pour commencer son histoire. Anna décide de tout plaquer et de partir avec ces filles en roadtrip en camping à la découverte du grand Nord. Au programme, de multiples rencontres, des rapprochements et une bonne prise de conscience.

Même si c’est un contemporain et que ce n’est pas forcément mon genre de lecture de prédilection, j’ai adoré ! Il est pleins de surprises. J’ai beaucoup ri mais aussi pleuré… Une très belle leçon de vie… Lily m’a fait beaucoup rire avec son journal intime, Marcel, et ses mots d’enfants. Elle utilise énormément d’expressions changées en des choses hilarantes. En tout cas, c’est sur, je relirai d’autres livres de cette autrice x)

NOTE : 5 / 5

Une très belle leçon de vie !


– Citations –

Quelques expressions de Lily qui m’ont bien fait rire !

« Faut pas pousser mémé dans la peau de l’ours ! »

« Je me suis fait un peu remonter les jarretelles par ma mère »

« Quand elle était au collège, elle était le bouquet mystère »

« ne va pas faire un malaise vaginal ! »

« ça fait belle levrette qu’on ne supporte plus »

« J’espère qu’on restera quand même sur la même longueur d’ongle »

« Tout au long de notre vie, on juge ce qui nous arrive, on se réjouit, on se lamente. Pourtant, on ne saura qu’au dernier moment s’il y avait lieu de se réjouir ou de se lamenter. Rien n’est figé, tout évolue. Ne sois pas triste aujourd’hui, car ce qui t’arrive est peut-être un grand bonheur. »

« J’ai grandi dans l’impatience De devenir mère. Dès leur premier cri, ma vie n’a plus eu qu’un seul but : rendre mes filles heureuses. »

« Nos enfants ne nous appartiennent pas, nous sommes comme des tuteurs de plantes qui les aident à grandir. Un enfant qui prend son envol est une récompense. Bien sûr, c’était difficile de ne plus le voir tous les jours, il a fallu qu’on trouve d’autres buts, d’autres occupations, mais c’était un bonheur de le voir devenir un homme épanoui. »

IMGP0103.JPG

1 réflexion au sujet de “[CHRONIQUE #98] Mon premier Virginie Grimaldi !”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s