Chroniques, Lecture

[CHRONIQUE #85] La Muse des Cauchemars, une pépite !

– La Muse des Cauchemars –

« Il était une fois une sœur qui avait fait un vœu qu’elle ignorait comment briser, et se retrouva brisée à sa place.« 

le-faiseur-de-reves-tome-2-la-muse-des-cauchemars-1176815

Auteur : Laini Taylor

Éditeur : Lumen

Genre : Fantasy

Date de Parution : 4 avril 2019

Prix : 16€ (broché), 9,99€ (numérique)

Nombre de pages : 628 pages

Résumé :

Le rêve comme seul rempart contre la violence du monde

Il est un monde où hommes et femmes naissent avec un don précieux, dont seuls les plus puissants gagnent le droit de se servir en temps utile, mais toujours au nom de l’Empire. À respectivement seize et dix-sept ans, Nova et Kora rêvent du jour tant attendu où des envoyés à la peau bleue viendront enfin les enlever. Alors, seulement, elles pourront accomplir leur véritable destin.

Très loin de là, à travers l’espace et le temps, dans la mythique Cité oubliée – qu’après tant d’années, Lazlo Lestrange peut désormais contempler de ses yeux –, retentit une explosion qui fait basculer son monde et celui de Sarai. Leur avenir ne tient désormais plus qu’à un fil, celui que manipule par la seule force de son esprit une enfant cruelle et meurtrie. À la fois plus puissant et plus vulnérable que jamais, le jeune homme va devoir choisir : sauver celle qu’il aime ou bien tous les habitants de la ville interdite jusqu’au dernier.

Sans compter qu’un danger plus grave encore menace… Car l’oiseau blanc qui surveille la citadelle depuis toujours veille, et il est grand temps pour lui de passer enfin à l’action. Dieux, monstres, fantômes, mondes étranges et guerre totale, La Muse des cauchemars clôt avec maestria une série aussi poétique que haletante. Qu’on se le tienne pour dit : l’univers de Laini Taylor n’a pas fini de hanter nos rêves…


Pour aller voir ma chronique sur le tome 1, c’est pas ici !

– Mon Avis –

Pourquoi j’ai voulu me lancer dans la lecture de ce livre : Parce que j’ai carrément adoré Le Faiseur de Rêves 😍 l’univers est captivant et j’avais hâte de m’y replonger 😁

L’Objet Livre : La couverture et la mise en page du livre sont toujours aussi belles comme tous les livres de chez Lumen ❤

Mon avis (sans spoil) : Je dirais qu’au début on est un peu perdu parce que le prologue nous fait découvrir d’emblée de nouveaux personnages dans un endroit complètement différent de Désolation. Est-ce qu’on va se retrouver dans la même configuration que dans le premier tome ? Telle est la question.

minya2bthe2bmaster2bof2bghostsEnsuite on retrouve nos personnages préférés mais dans une triste situation… Dans ce tome là, on va vraiment découvrir ce qui s’est réellement passé lors de l’attaque de la citadelle il y a 15 ans et ainsi mieux connaître Minya. Quand on connait son histoire, elle devient vraiment touchante et on comprend mieux pourquoi elle est ainsi. J’ai beaucoup aimé son évolution dans ce tome ci puisqu’elle passe de tyrante à victime finalement. Elle garde de lourds secrets enfouis et cela la ronge de l’intérieur.

J’aurais jamais imaginé un tournant comme cela à l’histoire, j’étais complètement scotchée o_o L’autrice a une de ces imaginations n’empêche ! Son univers est super riche mais elle a vraiment pensé à tout. J’admire vraiment son travail. La fin est un peu ouverte. En général, j’ai du mal avec ce genre de fin mais là ça nous laisse un peu imaginé ce qui pourrait ce passé même si j’aurais aimé en savoir davantage ^^ » Mais cette saga fait vraiment parti de mes coup de coeur ❤

Mon avis (avec spoil) : J’étais super triste à la fin du premier tome avec la mort de Sarai T______T Ce personnage est juste géniale et le couple qu’elle forme avec Lazlo est vraiment touchant. Alors quand j’ai vu qu’elle demeurait fantôme, j’étais à moitié satisfaite. J’étais contente qu’on la retrouve mais d’une certaine manière, elle était aussi un peu perdue… Je trouve ça super triste pour Lazlo même si je les aime toujours beaucoup. Mais pour moi, ils allaient trouver une solution, la faire revenir d’une façon ou d’une autre et on garde toujours espoir même la lecture du livre achevé. C’est surtout sur ce point là que j’aurais aimé avoir une suite T__T

@lesyablackbird

NOTE : 5 / 5

Un véritable coup de cœur pour cette duologie !


– Citations –

« Il était une fois un silence qui rêvait de devenir une chanson, puis je t’ai trouvée et maintenant, tout n’est plus que musique. »

« La volonté de Minya était une lame forgée par les hurlements de deux douzaines d’enfants mourants – forgée par des hurlements et trempée dans le sang. »

« Kora et Nova savaient tout des Mésarthim, bien qu’elles n’en aient jamais vu. Comme tout le monde, d’ailleurs. Elles connaissaient la couleur de leur peau : « bleue comme un saphir » pour Nova, bien qu’elles n’aient jamais vu de saphir non plus. « Bleue comme un iceberg » pour Kora. Et des icebergs, elles en voyaient tout le temps. »

« La volonté de Minya était une lame forgée par les hurlements de deux douzaines d’enfants mourants – forgée par des hurlements et trempée dans le sang. »

La Muse des Cauchemars

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s