Chroniques, Lecture

[CHRONIQUE #65] We Are Young, un livre important

– We Are Young –

« Ce roman est dédié à tous les sans-voix et les désespérés. »

we-are-young-1153200Auteur : Cat Clarke

Éditeur : Collection R

Genre : Thriller

Date de Parution : 17 janvier 2019

Prix : 18€ (broché), 12,99€ (numérique)

Nombre de pages : 360 pages

Résumé : Le soir même où la mère d’Evan épouse  » Breakfast Tim « , présentateur vedette de la radio locale, le tout nouveau demi-frère d’Evan, Lewis, est retrouvé inconscient et grièvement blessé. Il est l’unique rescapé d’un terrible accident de voiture.
Une tempête médiatique se déchaîne alors et tous les doigts accusateurs sont pointés sur Lewis, jeune toxico solitaire. Tout le monde semble penser que l’accident est lié à une affaire de drogue, mais Evan n’y croit pas une seconde. Aidée par son père journaliste, Harry, elle se met en tête de découvrir ce qui s’est véritablement passé le soir de l’accident.
À mesure qu’Evan creuse dans la vie des trois adolescents morts dans le crash, elle va lever le voile sur des vérités dérangeantes et sur un secret qui menace d’anéantir sa famille… ainsi que l’ensemble de la communauté.


– Mon Avis –

Pourquoi j’ai voulu me lancer dans la lecture de ce livre : Il s’agit de mon premier service presse en tant que Serial R-eader et ce qui m’a convaincu de le commencer tout de suite est la phrase qu’il y a écrit sur la couverture : « Plus tu creuses, plus c’est sombre ». Une fois que j’ai lu ça, j’ai commencé à lire une page puis deux et finalement, je n’ai plus pu m’arrêter x)

L’Objet Livre : Les couvertures des livres de Cat Clarke se présente toujours de la même manière : une couleur, un objet. Et je pense qu’à chaque fois, ça représente un pan de l’histoire. Ici, on a des vinyles et effectivement, on parle de musiques. C’est simple mais efficace 😉

L’histoire et les personnages : Pour commencer l’histoire, on atterrit au beau milieu d’un mariage d’une famille recomposée. Mais ces moments joyeux vont être terni par un terrible accident de voiture qui va voir trois jeunes sur quatre périr… Celui qui a survécu, Lewis, est à l’hôpital dans le coma. La drogue est mis en cause mais Evan, la demi sœur de Lewis, se pose des questions. Trop de choses ne colle pas. Que s’est-il vraiment passé ?

homme qui joue de la guitare

On va suivre l’enquête d’Evan sur cet accident et sa volonté viscérale de mettre à jour ce qui s’est réellement déroulé ce soir là. A coté, on va découvrir sa nouvelle vie en tant que belle fille au coté de son petit frère, Billy. J’ai beaucoup aimé le personnage d’Evan qui représente bien les ados de son âge et les difficultés auxquelles ils peuvent être exposé. Souvent mal compris. C’est l’age où ils apprennent de leur erreurs. Elle se cherche dans ce contexte de famille recomposée, sa relation avec son beau père commence plutôt bien mais devient ensuite assez bizarre. Sa relation chaotique avec son père va connaitre de meilleurs jours au fur et à mesure de leur recherche de la vérité. C’est poignant, important et je le conseille à tous les ados qui me suivent histoire de garder leur ouvert sur ceux qui se passent autour d’eux et surtout ce livre pourrait aussi les aider à passer ce cap de l’adolescence qui parfois peut être difficile.

depression, mal être

La plume de l’auteure : C’est la première fois que je lis cette auteure et j’avoue que j’ai hâte d’en connaitre plus parce que celui là a été une super bonne lecture ! Pourtant, je lis très peu de thriller. Apparemment elle aime parler de choses importantes comme le mal être des ados, la dépression, comment se reconstruire en s’adressant aux bonnes personnes. C’est une lecture très intéressante qui peut aider beaucoup de gens je pense. En plus, il y a beaucoup de suspense vu qu’elle nous donne les informations au compte goutte au même rythme que notre héroïne. Du coup, je vais surement en lire d’autres x) Vous me conseillerez quel autre livre d’elle ?

friends

NOTE : 5 / 5

Un livre important qui nous fait ouvrir l’œil sur ce qui se passe autour de nous…


– Citations –

« C’est le plus gros cliché de la terre, il n’en est pas moins vrai : on ne comprend ce qu’on possède que lorsqu’on l’a perdu… »

« La nouvelle de sa mort ne me fait ni chaud ni froid, sauf que je ne peux pas le montrer à maman et à Harry. On est censé ressentir quelque chose quand quelqu’un qu’on connaît meurt, pas vrai ? »

« mais peut-être que les gens pourraient se réveiller et comprendre qu’être adolescent, c’est super dur et pas parce qu’on est tout le temps penchés sur nos téléphones, qu’on ne sait pas ce que signifie le boulot et autres conneries qu’on entend tout le temps… »

« La vérité est qu’on ignore toujours ce que traversent les autres, même quand on les connaît bien. On ne peut jamais savoir. C’est bien là le problème. Le mieux qu’on puisse faire, c’est d’être attentifs aux gens qu’on aime. Et espérer… »

we are young

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s