Chroniques, Lecture

[CHRONIQUE #57] Lion, une histoire vraie incroyable !

– Lion –

« Avant de partir, Rochak m’ a rappelé un diction indien : « Tout est écrit. » »

couv pasteur cullen pocheB 1Auteur : Saroo Brierley

Éditeur : City Editions

Genre : Autobiographie

Date de Parution : 4 janvier 2017

Prix : 7,90€ (poche), 5,99€ (numérique)

Nombre de pages : 320 pages

Résumé :

C’est un jour comme un autre dans la vie de Saroo. Le garçon, âgé de cinq ans, est dans une gare du fin fond de l’Inde en train de ramasser quelques pièces lorsqu’il monte dans un train à quai. Le lendemain, Saroo se réveille à Calcutta. Dans l’immense ville, il est complètement seul, sans aucun papier. Il est recueilli par un orphelinat où, quelques mois plus tard, un couple d’Australiens va l’adopter.

Saroo grandit, mais, depuis l’Australie, il pense toujours à sa famille biologique. Pendant 25 ans, il scrute les villages indiens sur Internet, à la recherche d’images familières. Et là, le miracle se produit… L’orphelin va alors se lancer dans un long voyage pour enfin retrouver sa mère et rentrer à la maison.

L’émouvante histoire d’un garçon qui, d’un continent à l’autre, a recherché sa mère pendant 25 ans.


– Mon Avis –

Pourquoi j’ai voulu me lancer dans la lecture de ce livre : Parce que c’était la lecture du mois de Décembre du Club Audible ! Je m’explique : chaque mois, on est une vingtaine à tester un livre audio proposé par Audible et à la fin du mois, on donne notre avis sur la page Facebook d’Audible. Je ne chronique pas tous les livres que j’écoute dans ce club mais celui là m’a vraiment ému et je voulais vous présenter mon ressenti sachant que je l’ai même offert à Noël par la suite du coup.

L’Objet Livre : Je vous parle du livre audio du coup qui pour moi est très bien. Le narrateur met les intonations quand il faut et vit vraiment l’histoire. Et je dirais que c’est le plus important si on veut vraiment rentrer dans un livre.

414288376_vertical-small
Saroo Brierley avec Dev Patel et Sunny Pawar qui joue son personnage au cinéma

L’histoire et les personnages : Ce livre raconte l’histoire vraie de Saroo Brierley avec beaucoup de justesse. Petit garçon, il vivait dans un village perdu dans la campagne indienne avec toute sa famille. Mais un jour, il va se perdre et finir tout seul dans l’énorme mégalopole qu’est Calcutta. Il va devoir survivre mais des années après il recherche ceux qu’il a perdu.

C’est une histoire carrément incroyable. Cette enfant aurait pu mourir mille fois dans les rues de Calcutta mais la vie en a décidé autrement. C’est touchant, bouleversant et l’auteur nous raconte son histoire sans chichi, sans détour. J’admire le courage de ce petit garçon de 5 ans livré à lui même et la bonté des gens qu’il a croisé durant son périple et qui l’on aidé. Son histoire est tellement improbable qu’il aurait été dommage de ne pas la raconter aussi sobrement. Je vous la conseille vraiment même si vous n’êtes pas vraiment du genre autobiographique parce que ça aurait très bien pu être une fiction vu ce que Saroo traverse. C’est une très belle histoire qui finit heureusement très bien =)

calcutta-voyage-en-inde-2

Maintenant il ne me reste plus qu’à regarder le film qui apparemment et très bien fait ! Je vous laisse la bande d’annonce ici 😉

Encore merci à Audible pour cette magnifique découverte ❤

NOTE : 5 / 5

Coup de cœur !


– Citations –

« Nous n’avions rien à manger; en revanche, nous ne manquions pas de liberté et nous aimions ça. »

« Mes souvenirs étaient tout ce qu’il me restait de mon passé, et, dans mon for intérieur, j’y repensais sans cesse, encore et encore, pour m’assurer de ne pas les « habiller ».
En fait, le passé émergeait fréquemment dans mes pensées. La nuit, des souvenirs me traversaient l’esprit, et j’avais du mal à me rendormir. Les journées étaient généralement moins troublées, car j’avais beaucoup d’activités pour m’occuper, mais ces réminiscences m’accaparaient constamment l’esprit. »

« Certes, la vie était dure, mais je crois pouvoir dire que nous étions relativement heureux, même si nous aurions évidemment préféré que les choses soient différentes. »

« Ma mère était une très belle femme, mince, aux longs cheveux brillants. Dans mes souvenirs, c’était la plus jolie femme du monde. »

lion

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s