Chroniques, Lecture

[CHRONIQUE #33] Sous d’autres étoiles, une très belle surprise !

– The Kricket Series tome 1 : Sous d’autres étoiles –

Je suis la réponse à toutes tes prières.

the-kricket-series-tome-1-sous-d-autres-toiles-851348Auteur : Amy A. Bartol

Éditeur : Amazon Crossing

Genre : Science Fiction

Date de Parution : 12 juillet 2016

Prix : 9,99€ (broché), 5,99€ (numérique)

Nombre de Pages : 404 pages

Résumé :

De sa vie, Kricket n’a jamais prié sa bonne étoile, trop occupée qu’elle était à se cacher dans Chicago pour échapper au système de placement familial de la ville. À l’approche de son dix-huitième anniversaire, elle n’a qu’un seul désir : cesser de fuir et trouver enfin sa place dans le monde.

Ce jour finit par arriver lorsqu’elle rencontre Trey Allairis, un jeune soldat étharien qui a pour mission de venir chercher l’orpheline sur Terre et la ramener sur sa planète d’origine. Quand le danger se rapproche, Trey doit protéger Kricket jusqu’à ce qu’elle ait appris à manier les pouvoirs qu’elle ne pouvait utiliser sur Terre.

Kyon, qui revendique Kricket comme membre de son clan, connaît la puissance des dons surnaturels qu’elle possède, des dons qu’il compte bien utiliser à son avantage afin de s’imposer à la tête des factions qui cherchent à régner sur Éthar, et d’anéantir tous ses ennemis, à commencer par Trey Allairis lui-même. Kricket devra alors faire face au dilemme le plus déchirant de son existence : lutter pour sa survie ou se battre pour sauver son amour.

Pour vous le procurer, c’est par ici : Amazon


– Mon Avis –

Pourquoi j’ai voulu me lancer dans la lecture de ce livre : Je l’ai dans ma PAL depuis plus d’un an et j’avoue que si Cam (@madamerrance) n’en avait pas parlé, je ne sais pas s’il en serait sorti tout de suite et ça aurait été vraiment dommage !

L’Objet Livre : La couverture est magnifique et attire vraiment l’œil. Elle représente bien le roman et le résumé est vraiment intrigant.

roberta-zanlucchi-514799-unsplashL’histoire et les personnages : Kricket n’a pas eu une enfance facile puisqu’elle est passé de familles d’accueil en famille d’accueil et va même finir par s’échapper d’un centre de détention. Elle fuit en attendant son dix-huitième anniversaire jusqu’au jour où elle rencontrent un groupe d’hommes disant la rechercher pour la ramener chez elle… sur une autre planète, Ethar. C’est comme cela qu’elle fait la connaissance de Trey qui finit par la ramener avec son équipe. Elle va se retrouver au centre d’intrigue politique puisqu’elle va apprendre qu’elle est une prêtresse. Les différents clans qui peuplent cette planète vont finir par se battre pour l’avoir dans leur rang. Elle va découvrir ses dons et un nouveau monde, mystérieux, peuplé d’une végétation et d’une faune gigantesque et un peu hostile.

Ce qui est un peu perturbant au début, c’est le changement de vocabulaire d’un monde à l’autre. On s’y perd un peu. De plus, Kricket n’est pas plus perturbé que ça de partir avec des inconnus et laisser derrière elle ses amis. Un peu comme si elle avait succombé au syndrome de Stockholm. Mais au delà de ça, j’ai adoré l’histoire. Les idées sont bonnes et on a vraiment envie d’en savoir davantage. C’est un univers assez riche qui fait que je vais vite lire la suite pour ne pas m’y perdre !

kricket-blog-1_1_orig

La plume de l’auteure : Alors chapeau bas pour avoir inventé un univers pareil mais aussi un langage au vocabulaire vraiment différent du nôtre. On se demande vraiment où l’auteure est allée péché toutes ces idées. Et elle nous tient vraiment en haleine tout le long du récit qui est bourré de rebondissements !

lukas-neasi-65741-unsplash

En bref, lisez le ! Je vais m’empresser de lire la suite !

NOTE :  4,5 / 5

Une très belle surprise !


– Citations –

« Quand les criquets chantent, leur musique recouvre tous les autres bruits dans le ciel de la nuit, répond Trey. Tu peux alors être certain que l’ennemi n’est pas en train d’avancer, parce qu’ils t’en avertiraient. C’est quand les criquets s’arrêtent de chanter que tu sais que l’ennemi est proche et que le combat va commencer. »

« -Un mastoff, c’est un énorme mastodonte poilu, avec de longues défenses, dit Trey.

-Ça, c’est un animal préhistorique…dis-je en plissant les yeux. Et un saher ?

-Un chat effrayant, complète Wayra.

-Effrayant à quel point ?

-Pourquoi je cours, à ton avis ? réplique Wayra. »

sous d'autres étoiles

Publicités

2 réflexions au sujet de “[CHRONIQUE #33] Sous d’autres étoiles, une très belle surprise !”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s