Chroniques, Lecture

[CHRONIQUE #32] Illuminae, un format peu banal mais captivant !

– Illuminae tome 1 : Dossier Alexander –

« Dans les temps de tromperie généralisée, le seul fait de dire la vérité est un acte révolutionnaire. »

Orwell

illuminae-tome-1-dossier-alexander-801924Auteur : Amie Kaufman et Jay Kristoff

Éditeur : Casterman

Genre : Science Fiction

Date de Parution : 14 septembre 2016

Prix : 19,90€ (broché), 13,99€ (numérique)

Nombre de Pages : 607 pages

Résumé :

Ce matin de 2575, lorsque Kady quitte Ezra, elle croit avoir vécu le pire moment de sa vie. L’après-midi, sa planète est attaquée par une entreprise interstellaire sans foi ni loi — BeiTech. Obligée de fuir, Kady embarque sur le vaisseau Hypatia, Ezra sur l’Alexander.

Très vite, Kady soupçonne les autorités de leur cacher la vérité. Avec l’aide d’Ezra, elle pirate le réseau informatique de leur flotte, accédant ainsi à des données confidentielles qui mettent en cause leur propre état-major.

Alors qu’ils sont toujours traqués par BeiTech, l’Intelligence Artificielle censée les protéger se met à agir d’une façon étrange…


– Mon Avis –

Pourquoi j’ai voulu me lancer dans la lecture de ce livre : Parce qu’Amandine (@unlivrealamain) m’en a parlé tellement souvent, que je devais absolument le lire sinon je loupais vraiment quelque chose. Je l’ai donc proposé pour la LC du mois de mai parce qu’il a fini par énormément m’intriguer !

L’Objet Livre : C’est ce qui fait la force de ce livre : son format. En effet, ce qui est totalement innovant c’est qu’il est présenté sous forme de dossiers où l’on va découvrir les personnages à travers des conversations de chat où encore parce qu’on les observe à travers des caméras de surveillance et bien souvent à travers AIDAN, l’intelligence artificielle du vaisseau l’Alexander. La mise en page du livre est réellement mis à disposition de l’histoire en elle même et en fait totalement partie. Une vraie merveille tellement bien pensée.

c73355c0fe38f4e63e080dd6feaafaedL’histoire et les personnages : On suit Kady et Erza qui se séparent le jour où une catastrophe touche leur planète. En effet, elle est attaquée par BeiTech, une entreprise interstellaire mauvaise qui en veut à leur ressource. Kady et Erza sont obligés de fuir et chacun se retrouvent sur un vaisseau différent : Kady sur l’Hypatia et Erza sur l’Alexander.Tout deux soupçonne qu’on ne leur dit pas toute la vérité sur tous ce qui se passe à bord et décident de pirater le système d’information de l’Alexander pour en savoir plus. Dans le même temps, l’Intelligence Artificielle, AIDAN, va commencer visiblement à péter un plomb et agir de façon bizarre après avoir été endommagé lors de leur fuite.

f8992b56dd7163b64756889500f64cfbPour moi, cette histoire est un savant mélange de Star Wars avec le coté espace, vaisseaux badass et intrigue politique et commerciale ainsi qu’une dose d’histoire de famille. Et d’un autre coté, il me fait penser à Resident Evil avec un virus qui déshumanise complètement les gens. C’est le coté un peu flippant du livre xD Et puis, Kady et Erza sont super attachant. J’ai une légère préférence pour Kady avec son caractère bien trempé même si elle reste sensible. J’adore son coté geek, génie des lignes de codes. C’est le personnage badass de cette histoire 😉

La plume des auteurs : C’est juste incroyable ce qu’ils ont créé tous les deux, ils ont pensé à tout ! Une histoire superbement construite où l’on va de surprise en surprise et une mise en page incroyable entièrement mise au service de l’histoire. Sans elle, le récit ne serait pas du tout de la même ampleur, la même profondeur. De plus, ils jouent beaucoup sur le suspense.

NOTE :  5 / 5

De la bombe atomique !

0ab1bc1bc070a9ce361468007daa79b9


– Citations –

« Je suis désolé mon général. Je ne me souviens pas. Si vous voulez me mettre aux fers, je vous en prie. Je dormirai mieux derrière des barreaux que sur les cadavres de mes amis. »

« L’homme meurt en tous ceux qui se taisent devant la tyrannie. »

« L’univers ne te doit rien, Kady. Il t’a déjà tant donné, après tout. Il existait bien longtemps avant toi, et il continuera d’exister bien longtemps après toi. Et il ne se souviendra de toi que si tu fais quelque chose digne de figurer en sa mémoire. »

Illuminae 2 copie

Publicités

5 réflexions au sujet de “[CHRONIQUE #32] Illuminae, un format peu banal mais captivant !”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s