Chroniques, Lecture

[CHRONIQUE #26] Convoitise, sorcières et magie noire

– Sorcières et Chasseurs tome 1 : Convoitise –

sorcieres-chasseurs-tome-1-convoitise-1026591Auteur : Charlotte Munich

Éditeur : Amazon Publishing

Genre : Fantastique

Date de Parution : 6 février 2018

Prix : 9,99€ (broché), 5,99€ (numérique)

Nombre de Pages : 473 pages

Résumé :

Sorcière malgré elle, Leila se passerait bien de cette magie noire dont elle a hérité, qui grouille et qui s’accumule sous sa peau. Si elle cessait de pratiquer, elle foudroierait ses proches. Mais en exerçant son art, elle prend aussi le risque d’attirer l’attention des chasseurs, les terribles prédateurs des sorcières, qui les poursuivent, les séduisent et les dévorent pour s’accaparer leurs pouvoirs.

Alors que Satie, le chef des chasseurs, est à deux doigts de la repérer et que sa situation personnelle ne pourrait pas être plus catastrophique, une petite fille insiste pour que Leila l’aide à retrouver sa maman. Pour protéger l’enfant, Leila devra foncer dans la gueule du loup, pactiser avec l’ennemi et céder à l’appel de Convoitise, son plus sinistre grimoire. Et lorsqu’elle tombe amoureuse au pire moment possible, elle déclenche, sans le savoir, une réaction en chaîne.

Une histoire de rédemption sombre et trépidante, Convoitise entraîne le lecteur à la découverte d’un univers riche dans lequel les individus luttent pour se libérer de la magie.


– Mon Avis –

Pourquoi j’ai voulu me lancer dans la lecture de ce livre : C’est LE livre qui m’a le plus intrigué sur le stand d’Amazon à Livre Paris. Déjà par sa couverture et la quatrième de couverture a fini de me convaincre que je devais le lire. Alors quand Charlotte me l’a très gentiment envoyé, je l’ai commencé sans tarder.

L’Objet Livre : C’est la couverture qui m’a le plus attiré. C’est ça qui a éveillé ma curiosité. Elle reste très mystérieuse et nous incite à vouloir en savoir plus.

L’histoire et les personnages : L’histoire est géniale et bien pensé. L’auteure nous fait découvrir le personnage de Leila, une sorcière de magie noire qui est obligée d’exercer son art si elle ne veut pas déborder d’énergie (aussi appeler la « grouille ») et foudroyer toutes les personnes qu’elle aime le plus. Elle vit donc en reclus avec sa sœur jusqu’à ce que celle ci disparaisse pour échapper aux chasseurs de sorcières. Un beau jour, une petite fille du nom de Dita frappe à la porte de Leila pour lui demander de l’aider à retrouver sa mère. Mais cette dernière ne voulant pas s’attacher la repousse pour commencer mais finit par accepter de l’aider. Leila a, a son tour, les chasseurs à ces trousses et surtout un certain Sati, le plus dangereux de tous. Elle rencontre aussi Arthur, dont elle est irrésistiblement attirée. Avec une histoire de complot au sein même des rang des sorcières, le récit est rempli de rebondissements !

Leila est le personnage badass de l’histoire. Elle essaye de se battre contre sa nature, ne voulant pas faire spécialement le mal. Elle ne l’a pas choisi. Mais la grouille l’a rattrape toujours au moment où on s’y attend le moins. Je l’ai adoré. J’ai beaucoup aimé le fragile personnage de Dati, un petite fille de 6 ans et demi qui se bat contre ses cauchemars. Le livre peut être très noir parfois et certaines scènes sont un peu dur à passer (ça c’est la petite nature que je suis qui ne supporte pas de regarder des films d’horreur qui parle xD) mais l’ensemble reste vraiment intrigant et on a toujours envie de savoir la suite.

La plume de l’auteur : L’écriture est fluide même si les infos nous sont données un peu au compte goutte. Je dirais que le seul truc qui m’a dérangé est la longueur des chapitres. Du coup, on a un peu l’impression de ne pas pouvoir reprendre notre souffle et de ne pas avancer dans notre lecture. Après ce n’est que mon humble avis !

Mais franchement, il me tarde de lire la suite pour savoir ce que vont devenir tout ces personnages parce qu’il reste encore énormément de choses dont on ne sait pas grand chose et c’est ça qui est vraiment intéressant ! Quand on ne devine rien de ce qu’il se passera ensuite.

NOTE :  3,5 / 5

Un roman très intrigant


– Citations –

« L’homme enlève sa chemise et dévoile des muscles que son costume bien coupé ne laissait pas soupçonner. Courir après des femmes pour les enlever et les manger, il faut croire que ça entretient. »

« Les Choses est en liberté surveillée, Les Gens sort parfois sous bonne garde. Les sorts qu’ils contiennent ne sont déjà guère reluisants. Convoitise est pire encore, et propose essentiellement des abominations : il mérite la prison à perpétuité, dans un quartier de haute sécurité. »

« À 19 h, elle laisse la petite dans son lit avec interdiction formelle de se lever, de s’endormir, de vider le frigo ou de mettre le feu à l’appartement.
— Et sauter par la fenêtre ? Me couper avec un couteau ? J’ai le droit ?
— Ça me simplifierait la vie, dit Leila. Mais ne fais pas de saletés sur le tapis. »

Convoitise

Publicités

2 réflexions au sujet de “[CHRONIQUE #26] Convoitise, sorcières et magie noire”

Répondre à lesbricolesdemel Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s