Chroniques, Lecture

[CHRONIQUE #15] Wonder Woman, une désillusion pour moi…

 – Wonder Woman –

 

wonder-woman-warbringer-955705Auteur : Leigh Bardugo

Editeur : Bayard

Genre : Fantasy / Comics

Date de Parution : 6 septembre 2017

Prix : 16,90€ (broché), 10,99€ (numérique)

Nombre de Pages : 400 pages

Résumé :

Un jour, elle sera la plus grande superhéroïne de tous les temps : Wonder Woman. Mais elle n’est encore que Diana, 17 ans, princesse des Amazones. Quand un bateau explose au large de son île, Diana porte secours à la jeune Alia, bravant ainsi l’interdiction faite aux Amazones d’accueillir des humains parmi elles. Et Diana pourrait le payer d’autant plus cher qu’Alia est une Warbringer : descendante d’Hélène de Troie, elle fait souffler un vent de discorde. Ensemble, de New York à la Grèce, les deux jeunes filles vont pourtant tenter de contrer la malédiction qui pèse sur Alia.


 – Mon Avis –

Pourquoi j’ai voulu me lancer dans la lecture de ce livre : J’ai commencé ce livre pour la lecture commune du mois de janvier et j’avais d’autant plus hâte de le commencer car Wonder Woman est l’une de mes héroïnes préférées. J’ai adoré le film et je languissais vraiment de commencer le livre et puis un livre écrit par Leigh Bardugo quoi !

L’Objet Livre : La couverture est vraiment magnifique ! A la hauteur de son héroïne super badass ❤ Le seul truc qui m’a dérangé pour ce qui est de la mise en page, c’est les chapitres super long…

L’histoire et les personnages : Tout d’abord, ce qu’il faut savoir, c’est que l’histoire du livre est totalement différente de celle du film. On retrouve Diana plus jeune il me semble. En voulant prouver qu’elle est une vraie Amazone (je vous épargne l’explication), elle sauve Alia qui est une Warbringer et décide de lever sa malédiction. En effet, cette dernière sème la discorde partout où elle passe sans le faire exprès.

Diana est aussi badass que dans le film même si des fois, elle m’a un peu porté sur les nerfs avec ses rêves de gloire, en voulant prouver sa légitimité… Ou alors de ne pas savoir ce qu’elle veut : « je pars sauver le monde ou je reste tranquillement chez moi ? » Je dirais que le personnage que j’ai le plus apprécié, c’est Nim avec son fort caractère, explosive et fidèle en amitié.

Par contre, on en parle de la pseudo romance qui m’a fait lever les yeux au ciel ? Elle arrive comme un cheveu sur la soupe o_o Après certains passages m’ont fait plutôt rire mais j’avoue que, la plupart du temps, je me suis ennuyée malheureusement…

La plume de l’auteur : J’ai vraiment adoré Leigh Bardugo dans Six of Crows mais là… c’est pas passé pour moi… J’ai trouvé ça beaucoup trop plat, trop long à devenir réellement intéressant… Il m’aura fallu attendre un peu plus de la moitié du livre pour commencer à m’y accrocher un peu et malheureusement, du coup, à force de trop attendre, je n’en ai pas apprécié pleinement la fin.

J’espère que Marie Lu fera mieux avec l’histoire de Batman !

NOTE : 3 / 5


 – Citations –

« On ne danse pas de la même façon quand on sait qu’on ne vivra pas éternellement. »

« Les Amazones. C’est ainsi que s’appelle mon peuple. Insoumises, nées de la guerre, sans autre maître qu’elles mêmes. »

« Sœur d’armes, je suis ta lame et ton bouclier. Tant que je respire, tes ennemis n’auront point de répit. Tant que je vis, ta cause est mienne. »

« Bouillonne, fermente, Fais souffler la tourmente »

Wonder Woman 1

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s