Chroniques

[CHRONIQUE #14] Warcross, mon premier coup de cœur de l’année !

 – Warcross –

 

warcross-tome-1-warcross-1013239Auteur : Marie Lu

Editeur : PKJ

Genre : Science Fiction

Date de Parution : 4 janvier 2018

Prix : 18,50€ (broché), 12,99€ (numérique)

Nombre de Pages : 419 pages

Résumé :

La vie est dure pour Emika, 18 ans, criblée de dettes, et qui survit comme chasseuse de primes dans les entrailles de Manhattan. Aussi, bien décidée à fuir cette réalité, la jeune femme chausse ses lunettes connectées et plonge dans l’univers fantastique du jeu en réseau le plus incroyable jamais inventé : Warcross. Mais quand elle pirate la finale du grand tournoi de l’année, elle est repérée par l’intrigant créateur du jeu : Hideo Tanaka, un jeune et beau génie dont les fans se comptent par millions. Emika sent pourtant que les intentions d’Hideo dépassent le cadre de Warcross et pourraient bien faire vaciller la frontière fragile entre réel et virtuel…


 – Mon Avis –

Pourquoi j’ai voulu me lancer dans la lecture de ce livre : Ce livre me faisait envie bien avant sa sortie française vu comment il a déjà fait énormément parlé de lui lors de sa sortie en VO. Et puis, je voulais vraiment découvrir la plume de Marie Lu vu tout le bien que m’en a dit ma copine Api xD (@apireading). Je l’ai donc lu dès sa sortie en VF avec mes petites Cam (@madamerrance) et Lou (@lire_permet_de_sevader).

L’Objet Livre : Après avoir lu le livre, je trouve que la couverture aurait pu être un peu plus coloré à l’image du jeu même si elle reste assez sympa.

L’histoire et les personnages : Alors dans cette histoire, nous allons suivre Emika, une jeune fille de 18 ans, chasseuse de prime, qui croule sous les dettes. Mais c’est aussi une génie du code informatique et une grande fan du jeu Warcross qu’elle suit depuis sa création. Lors de la finale du tournoi de l’année, elle pirate le jeu pour s’emparer d’un artéfact rare mais s’y retrouve propulser, à la vue de tous ! Elle est donc repérer par Hideo Takana, le créateur du jeu, et alors qu’elle pense qu’il va lui faire un procès pour son hackage, Hideo a bien d’autres projets pour elle…

Ce livre m’a complètement happé au bout de 2-3 chapitres ! C’est super original, il ne ressemble à aucun livre que j’ai pu lire jusqu’à présent avec ce coté jeux vidéos. Et c’est franchement réussi o_o J’ai complètement adoré l’univers entre réalité et virtuel. On se prend tout de suite au jeu (oui, le jeu de mots est pourri xD) au coté d’Emika et de tous les personnages qui l’entourent. J’ai d’ailleurs tellement aimé ce personnage (tellement badass <3) avec le très énigmatique Hideo. Ce livre m’a retournée le cerveau à force de réflexion sur certains personnages, certaines situations, les hypothèses que l’ont se fait et surtout avec cette fin ! Elle m’a complètement scotchés et m’a prise au dépourvu pour certains choses alors que d’autres sont plus prévisibles. Mon Dieu, il faut vraiment que la suite sorte très vite O_o Je pense d’ailleurs que je relirais ce tome avant de lire la suite pour me remettre complètement dans le mood ❤

Je n’ai vraiment qu’une chose à dire : LISEZ CE LIVRE ! Que vous aimiez les jeux vidéos et les technologies de pointe ou pas d’ailleurs, vous l’aimerez forcément ❤

young-elites-tome-1-young-elites-612713La plume de l’auteur : J’ai découvert la plume de Marie Lu grâce à ce livre et je dois dire que je suis super curieuse après le coup de cœur que j’ai eu pour Warcross ! C’est un concentré de tout ce que j’aime dans un livre : c’est original, addictif, bourré d’actions, avec une point de romance et une bonne dose de réflexions sur l’intrigue et les enjeux de la réalité virtuelle ici. Magistral pour moi ! Donc je pense que je vais très vite me lire d’autres romans du même auteur en commençant par Young Elites qui traine dans ma PAL depuis trop longtemps.

NOTE : 5 / 5

ÉNORME COUP DE CŒUR


 – Citations –

« Chaque serrure a sa clé.
Chaque problème a une solution. »

« Tout commence par être de la science-fiction avant de devenir une réalité scientifique. »

« La mort a la fâcheuse habitude de trancher net les lignes que vous pensiez pouvoir tendre entre votre présent et votre avenir »

PAL

2 réflexions au sujet de “[CHRONIQUE #14] Warcross, mon premier coup de cœur de l’année !”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s